Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les réformateurs iraniens condamnent "les violences" et la "duperie" des Etats-Unis


Des manifestants à Téhéran se protègent contre les tirs de gaz lacrymogènes alors que la police anti-émeutes tente de les disperser, Iran, le 30 décembre 2017.

Le groupe réformateur présidé par l'ex-président Mohammad Khatami a condamné les violences commises dans les protestations en Iran et la "profonde duperie" des Etats-Unis.

"Les fauteurs de trouble ont profité des rassemblements et des protestations pacifiques pour (...) détruire les biens publics et insulter les valeurs sacrées religieuses et nationales", affirme le communiqué de l'Association des religieux combattants.

Les réformateurs soutiennent et participent au gouvernement du président modéré Hassan Rohani.

"Les ennemis jurés du peuple iranien, à leur tête les Etats-Unis et leurs agents, (...) ont soutenu et encouragé les fauteurs de troubles et les actions violentes, ce qui montre la profonde duperie de ceux qui prétendent défendre la démocratie et le peuple iranien", ajoute le texte.

Le groupe demande également aux dirigeants iraniens de prendre des mesures pour "régler les problèmes économiques des gens et répondre à leurs revendications justes".

L'ex-président Khatami (au pouvoir de 1997 à 2005), accusé par le pouvoir d'avoir soutenu le mouvement de contestation de 2009 contre la réélection contestée de l'ex-président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad, est soumis à des restrictions. Les médias n'ont pas le droit de citer son nom et publier sa photo.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG