Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis lèvent certaines sanctions contre le Soudan

  • VOA Afrique

Le président du Soudan Omar Hassan al-Bashir parle lors d'une conférence de presse à Khartoum,le 2 mars 2017.

Les Etats-Unis ont décidé vendredi de formellement renoncer à certaines sanctions économiques contre le Soudan, déjà levées de manière temporaire par l'ancien président Barack Obama avant de quitter la Maison Blanche, au mois de janvier.

Cette décision de l'administration Trump est prise "en reconnaissance des actions positives du gouvernement soudanais", a indiqué un haut responsable américain.

Le Soudan demeure toutefois sur la liste américaine des "sponsors au terrorisme".

En janvier, Barack Obama avait levé une partie des sanctions américaines contre le Soudan pour une période probatoire de six mois. Khartoum s'était engagé en retour sur une feuille de route en "cinq points", parmi lesquels la fin du soutien aux groupes rebelles au Soudan du Sud, la fin des hostilités dans les provinces du Darfour, du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud et une coopération avec le renseignement américain contre le terrorisme.

A la fin de cette période probatoire, en juillet, le président Donald Trump s'était donné trois mois supplémentaires pour décider de lever ou non de manière permanente cet embargo.

Le Soudan demeure toutefois sur la liste américaine des "sponsors du terrorisme".

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions au Soudan en 1997 pour son soutien présumé à des groupes islamistes. Le fondateur d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden a vécu à Khartoum entre 1992 et 1996.

Au fil des ans, les administrations américaines successives ont renforcé ces restrictions, accusant Khartoum de violations des droits de l'Homme, notamment dans le conflit meurtrier contre des rebelles au Darfour qui a fait 330.000 depuis 2003, selon l'ONU.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG