Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis coupent les liens avec un groupe rebelle syrien


Des combattants de l’Armée syrienne libre font le signe de victoire avec les doigts en l’air à Jarablus, Syrie, 31 août 2016.

Le Pentagone va couper les liens avec un groupe rebelle syrien après que ses combattants se sont attaqués aux forces du régime plutôt qu'au groupe Etat islamique (EI), ont annoncé jeudi des responsables américains.

Le groupe, connu sous le nom de Shuhada Al-Qaryatayn, avait reçu des formations et de l'armement, dans le cadre du soutien apporté par la coalition menée par les Etats-Unis, dans le sud de la Syrie.

Ces rebelles de l'opposition syrienne ont "de manière unilatérale, sans autorisation ou coordination de l'armée américaine ou de la coalition", mené des patrouilles à l'extérieur d'une zone déterminée, et se sont engagés dans des "activités qui n'étaient pas dirigées contre l'EI (organisation Etat islamique)", a commenté le porte-parole de la coalition, le colonel Ryan Dillon.

Le groupe a été "l'un des partenaires importants dans la lutte contre l'EI dans le sud de la Syrie. Cependant, la coalition ne soutiendra plus ses opérations", a ajouté le colonel Dillon.

Shuhada Al-Qaryatayn est basé dans la région d'Al-Tanf, où des commandos membres de la coalition entraînent et conseillent les forces locales qui affrontent les jihadistes, près de la frontière jordanienne.

Le porte-parole a ajouté que la coalition tenterait de récupérer l'équipement militaire fourni à Shuhada Al-Qaryatayn.

Il n'a pas précisé combien de combattants compte le groupe.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG