Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les électeurs congolais choisiront leur nouveau président le 21 mars


Un homme en train de voter dans un bureau de vote, à Brazzaville, au Congo, le dimanche 20 mars 2016. (Photo AP / John Bompengo)

Au Congo Brazzaville, les électeurs sont convoqués le 21 mars pour l'élection présidentielle, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale jeudi. 

Le décret précise que "les forces de défense et de sécurité voteront le 17 mars". Cette disposition permettra à l’armée et la police de se consacrer à la sécurisation du vote de la population.

C’est la première fois que les électeurs se rendront aux urnes en deux étapes depuis la première élection présidentielle multipartiste en 1992.

Une opération spéciale de révision des listes électorales se déroule timidement depuis le 7 janvier sur l’ensemble du pays.

Elle est boudée par l’opposition qui souhaitait que le corps électoral soit plutôt tiré du Recensement général de la population et de l’habitat, qui a démarré en 2020. La date de sa clôture n’est pas encore connue.

Denis Sassou Nguesso investi

Le président sortant, Denis Sassou Nguesso, qui cumule 36 ans de pouvoir, a été investi par son parti pour briguer un nouveau mandat.

Le président Denis Sassou Nguesso, 77 ans vient d’être investi candidat par le Parti congolais du travail et dix-sept formations de la majorité présidentielle.

Il ne s’est toujours pas prononcé lui-même.

Il aura entre autres challengers Mathias Dzon, 73 ans, un ancien ministre des Finances ou encore Guy-Brice Parfait Kolélas, 60 ans, qui s’est classé deuxième a la présidentielle de 2016.

XS
SM
MD
LG