Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les autorités tchadiennes suspendent les vols internationaux


Des mesures de sécurité pour la prevention contre le coronavirus, à N’Djamena, le 18 mars 2020. (VOA/André Kodmadjingar)

Au Tchad, le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les aéroports du pays à toutes les compagnies aériennes pour une période de deux semaines, afin de prévenir le risque de propagation du coronavirus

En prenant cette décision, les autorités de N’Djamena estiment que l’une des principales portes d’entrée et de propagation de covid-19 est l’aéroport d’où la suspension de tous les vols internationaux - sauf les vols cargo - pour une période de 14 jours.

La décision entre en vigueur le 19 mars. Selon le Professeur Mahamoud Youssouf Kayal, ministre de la santé, "le Tchad est un pays très fragile et les deux semaines nous permettront de nous organiser pour faire la prévention".

Il invite ses concitoyens à se laver les main avec du savon avant de manger, d’éviter de s’attrouper dans les places mortuaires, d’éviter de manger en groupe et de boire dans une même tasse, mais aussi d'éviter de se saluer en se serrant les mains.

Entre temps, des grandes bonbonnes avec du savon sont installées dans les ministères pour permettre aux gens de se laver les mains à tout moment.

Un plan de contingence - dont le coût est estimé à plus de 15 milliards de francs CFA - a été élaboré par la cellule du Comité d’éveil et de sécurité sanitaire et ses partenaires.

A cours terme, ce plan prévoit le contrôle sanitaire systématique aux postes des frontières nationales et la mise en quarantaine des cas suspects.

Mais déjà, certains passagers dénoncent l’application de ce plan de contingence.

"On a atterri lundi à 12h48, on est resté deux heures. Ils nous ont fait monter dans une ambulance pour nous amener en dehors de la ville. On est allé se faire soigner et on a nos médicaments dans les bagages. Le ministre de la Santé lui-même était revenu à 23 heures pour nous libérer", a confié une passagère à VOA Afrique.

Mahamoud Youssouf Kayal, ministre de la Santé publique, à N’Djamena, le 18 mars 2020. (VOA/André Kodmadjingar)
Mahamoud Youssouf Kayal, ministre de la Santé publique, à N’Djamena, le 18 mars 2020. (VOA/André Kodmadjingar)


Pour le ministre de la santé, le professeur Mahamoud Youssouf Kayal, ces agents sont débordés avec trois vols dans un intervalle d’une heure. C’est ainsi que dit-il, il a été décidé de mettre certains passagers à l’hôtel et commencer le lendemain à déterminer cas par cas.

Certains sont libérés, d’autres sont mis en quarantaine chez eux, précise le ministre. Il n’y a pas de cas suspect, rassure le professeur Kayal.

A ce jour, aucun cas de coronavirus n'est signalé au Tchad. Toutefois, les autorités en appellent au bon sens des tchadiens pour le respect strict des mesures d'hygiène et d'assainissement.

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG