Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Faso enregistre le premier décès lié au coronavirus au Sud du Sahara


Le ministre des Transports, en concertation avec les transporteurs routiers au Burkina, à Ouagadougou, le 17 mars 2020. (VOA/Kader Traoré)

Le Burkina Faso compte un premier mort lié au covid-19. Le ministre des transports a reçu les transporteurs et routiers du pays pour leur dicter la conduite à tenir afin de réduire la propagation de la maladie.

L’infection au Coronavirus prend de l’ampleur du Burkina. Le pays compte ce mercredi son premier décès et 20 cas confirmés, selon un bilan établi par le ministère de la santé.

"Nous avons enregistré dans la nuit le décès d’une patientede 62 ans, diabétique, qui était sous réanimation", a déclaré le professeur Martial Ouédraogo, coordonnateur de la réponse à l’épidémie de coronavirus.

Il s'agit d'une députée, deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale, Rose-Marie Compaoré, a précisé par la suite son parti, l'Union pour le progrès et le changement (UPC opposition), dans un communiqué.


Les autorités gouvernementales disent redoubler d’effort pour limiter la propagation. Le ministre des transports, Vincent Dabilgou, a reçu les organisations des transporteurs et routiers afin de les sensibiliser.

"Le coronavirus est un vrai problème de sécurité nationale", a insisté M. Dabilgou.

"La première mesure est qu’il faut installer dans toutes les gares des lave-mains avec du savon. Si vous aviez la possibilité d’avoir des masques dans les gares, ce sera un plus. Avant d’embarquer, il faut que vous ayez quelqu’un qui puisse parler du virus aux passagers. Ne laissez pas les gens entrer dans les cars sans que vous n’ayez parlé de la maladie", a fait comprendre le ministre.

Après les échanges, les chauffeurs et routiers disent avoir bien reçu les consignes. Certains d’entre eux avaient déjà adopté des mesures de protection.

"Ils sont en train de travailler pour que tout rentre dans l’ordre avec les pays voisins dans les jours à venir, afin que tous les acteurs soient sensibilisés dans cette lutte contre la pandémie", a confié Brahima Rabo, président l’union des conducteurs et routiers du Burkina.

Le hic avec ces transporteurs, selon les observateurs, c’est que généralement, il y a beaucoup d’enthousiasme au début mais avec le temps, ils baissent la garde. Beaucoup espèrent que ce ne soit pas le cas pour le covid-19.

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG