Liens d'accessibilité

"Le président n'est pas un menteur", lance la porte-parole de Trump


Le président Donald Trump, 5 juin 2017.

Donald Trump "n'est pas un menteur", s'est vue obligée d'affirmer une porte-parole de la Maison Blanche, à la suite de l'extraordinaire audition de James Comey, l'ancien chef du FBI limogé par le président américain.

"Je peux affirmer avec certitude que le président n'est pas un menteur et, franchement, je me sens insultée par cette question", a lancé Sarah Huckabee Sanders, au cours d'un point de presse hors caméra des journalistes accrédités à la Maison Blanche.

Face aux élus démocrates et républicains de la commission du Renseignement du Sénat, James Comey a notamment accusé de "mensonges" l'administration du président Trump, qui lui aurait intimé d'abandonner un volet de l'enquête qui mine son début de mandat.

Le président des Etats-Unis, qui n'a pas envoyé un seul tweet depuis le publication mercredi du témoignage écrit de M. Comey, n'a pas répondu directement jeudi aux accusations explosives de ce dernier, mais s'est employé à galvaniser sa base.

"Nous allons nous battre et gagner", a-t-il affirmé lors d'une allocution devant un rassemblement de chrétiens évangéliques.

"J'ai un objectif: me battre pour pour les Américains et pour l'Amérique d'abord", a-t-il lancé. "Les hommes et les femmes oubliés ne seront plus jamais oubliés", a-t-il ajouté, reprenant ses thèmes de campagne.

"Nous savons nous battre mieux que quiconque et nous n'abandonnons jamais, jamais", a encore dit le président américain.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG