Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Le Barça soigne sa gueule de bois et bat un nouveau record

Le Barça célèbre le but de Suarez, au stade Camp Nou, Barcelone, 14 avril 2018. (FC Barcelone/Site Internet)

Le FC Barcelone a retrouvé le sourire, quatre jours après son incroyable élimination en Ligue des champions par l'AS Rome, en battant Valence (2-1) pour détenir la plus longue série d'invincibilité de la Liga avec un 39e match sans défaite, samedi, pour le compte de la 32e journée du Championnat d'Espagne.

Les Catalans, visiblement encore touchés par la remontée fantastique de la Roma (1-4, 3-0) en C1, n'ont pas montré grand-chose face à une équipe de Valence bien en place mais ils ont pu compter sur le réalisme de Luis Suarez (15e) et la tête rageuse de Samuel Umititi (51e) pour faire la différence.

Ernesto Valverde pourra surtout remercier Marc-André ter Stegen pour ses parades décisives devant Gonçalo Guedes (4e, 18e, 20e) et Rodrigo (24e, 43e) ou encore Gérard Piqué pour son retour héroïque devant ce même Rodrigo (50e).

Avec un peu plus de veine, le gardien allemand aurait même pu être le véritable héros du match sur le penalty de Dani Parejo (87e), consécutif à une faute d'Ousmane Dembélé sur José Gaya. Ter Stegen était en effet parti du bon côté maisle ballon a roulé sous son corps pour entrer dans le but tout doucement et entretenir les doutes barcelonais.

L'actuel leader de la Liga, malmené, s'en sort finalement bien malgré un Lionel Messi étrangement muet.

>> Lire aussi : Zidane réagit aux critiques visant le Real après sa victoire face à la Juventus

Avec cette 39e rencontre consécutive sans défaite, le Barça efface des tablettes la Real Sociedad 1979-1980 et égale du même coup le meilleur démarrage de l'histoire en restant invaincu après 32 journées, comme cette même Real Sociedad il y a 38 ans, avec le rêve de devenir la première équipe depuis les années 1930 à achever la Liga sans la moindre défaite.

Pas mal pour une équipe qui avait clairement encore mal à la tête après son élimination de la scène européenne.

Ben Yedder voit rouge

Car ce Barça-là reste un grand sinon d'Europe du moins d'Espagne et compte encore quatorze points d'avance sur son dauphin, l'Atlético Madrid, qui reçoit Levante, 17e, dimanche.

De son côté, le Real Madrid, 4e à... 18 longueurs des Blaugranas, peut se concentrer sur la Ligue des champions, où il est, lui, encore en course même s'il a souffert devant la Juventus (3-0, 1-3).

>> Lire aussi : Amende pour le président de la Roma après la "Romantada"

Quasiment assurés de finir entre la 2e et la 4e place et donc de se qualifier à nouveau pour la C1 la saison prochaine, les hommes de Zinédine Zidane se déplacent dimanche chez la lanterne rouge Malaga avec l'occasion de grimper sur le podium.

Un peu plus tôt dans la journée, le Séville FC, éliminé mercredi lui aussi en quarts de finale de la Ligue des champions par le Bayern Munich, a été contraint au partage des points sur sa pelouse par Villarreal (2-2).

Le club andalou, 7e, a du même coup raté l'occasion de doubler son adversaire du jour à la 6e place, synonyme de qualification pour l'Europa League.

>> Lire aussi : La presse mondiale célèbre la "Romantada" de l'AS Rome

Une mauvaise affaire pour les hommes de Vincenzo Montella qui ont en outre perdu Wissam Ben Yedder, exclu peu après l'heure de jeu (62e) pour deux cartons jaunes coup sur coup: entré en jeu huit minutes plus tôt, l'ancien Toulousain, averti d'abord pour contestation, s'est vu montrer la sortie après avoir applaudi ironiquement l'arbitre.

Heureusement que l'autre Français de Séville, Steven Nzonzi, a limité la casse en égalisant (82e) alors que les Sévillans étaient menés 2-0.

Avec AFP

Toutes les actualités

Toronto et Milwaukee dos à dos

Toronto et Milwaukee dos à dos
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:14 0:00

Le capitaine du Ghana revient sur sa décision de prendre sa retraite

Asamoah Gyan frappe une balle lors d'un match contre l'Allemagne, Brésil le 21 juin 2014

Le capitaine du Ghana Asamoah Gyan a décidé mercredi sur "demande présidentielle" de revenir sur sa décision de prendre sa retraite internationale, à quelques semaines du début de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) en Egypte.

"Une demande présidentielle ne se refuse pas... J'ai pris la demande de Son Excellence Nana Addo Dankwa Akufo-Addo en considération et je me rendrai disponible pour une sélection par le coach Kwasi Appiah", a annoncé l'attaquant de 33 ans dans un communiqué.

"Mon désir d'aider le Ghana à décrocher le trophée de la CAN après plus de trente ans d'attente brûle toujours fort en moi", ajoute-t-il.

Gyan avait annoncé lundi sa décision de prendre sa retraite internationale pour protester contre l'intention du sélectionneur de ne pas le nommer capitaine à la CAN qui débute le 21 juin.

Mais le président Nana Akufo-Addo lui a téléphoné mardi en Turquie, où il évolue dans le club de Kayserispor, pour le faire changer d'avis.

A la CAN, les Black Stars du Ghana sont dans le groupe F avec le Cameroun, le Bénin et la Guiné-Bissau.

Gyan a fait ses débuts avec les Black Stars dont il est le meilleur buteur (51 buts) en 2003, à l'âge de 17 ans. Il compte 106 sélections et a disputé trois Coupes du monde (2006, 2010 et 2014).

NBA: Toronto revient à la hauteur de Milwaukee

Kyle Lowry, à gauche, et Bismack Biyombo, Toronto, Canada, le 23 mai 2016. (Nick Turchiaro-USA TODAY Sports)

Toronto et Milwaukee sont dos à dos deux victoires partout dans la finale de la conférence Est du Championnat NBA après la démonstration de la franchise canadienne (120-102) mardi à domicile.

Les Raptors se sont relancés grâce à une impressionnante prestation collective alors que leur meilleur marqueur Kawhi Leonard était diminué par une blessure.

Il a tout de même marqué 19 points et a reçu le soutien de Kyle Lowry, ainsi que des deux intérieurs Pau Gasol et Serge Ibaka, décevants jusque là (17 pts chacun).

Toronto a également réussi à perturber les séquences offensives de Milwaukee. Khris Middleton et Giannis Antetokoumpo ont marqué respectivement 30 et 25 points, mais Eric Bledsoe et Malcolm Brogdon ont été limités à cinq (2 sur 7 au tir) et quatre points (2 sur 11).

"Ils avaient remporté leurs deux matches à domicile, il fallait qu'on leur réponde et on a rempli notre mission", s'est réjoui Lowry.

"On savait que cela allait être dur pour Kawhi (Leonard), chacun a apporté sa contribution, cela donne confiance pour la suite", a-t-il noté.

Miwaukee qui n'avait concédé qu'une seule défaite depuis le début des play-offs avant cette finale de conférence, a perdu deux matches de suite.

"On n'avait pas le niveau pour les inquiéter ce (mardi) soir, notamment en défense. Mais le prochain match est dans notre salle, à nous de reprendre les devants. Cela va être une sacrée série entre deux très bonnes équipes", a souligné Mike Budenholzer, l'entraîneur de Milwaukee.

Le prochain match aura lieu jeudi dans la salle des Bucks.

Le vainqueur de ce duel sera opposé à partir du 30 mai au double champion NBA en titre Golden State, vainqueur 4 à 0 de Portland en finale de la conférence Ouest lundi.

Avec AFP

Les Eléphants se préparent à la CAN

Les Eléphants se préparent à la CAN
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:25 0:00

Henrikh Mkhitaryan ne participera pas à la finale de la ligue Europa

Henrikh Mkhitaryan lors d'un match amical contre le PSG, Singapour le 27 juillet 2018.

Le milieu de terrain arménien d'Arsenal, Henrikh Mkhitaryan, n'ira pas à Bakou, en Azerbaïdjan, pour la finale de C3 face à Chelsea mercredi prochain, a annoncé mardi son club, qui avait émis des craintes entourant la sécurité du joueur sur fond de tensions politiques.

"Nous sommes très déçus de devoir annoncer que Henrikh Mkhitaryan ne fera pas partie du voyage (en Azerbaïdjan) pour disputer la finale de la Ligue Europa contre Chelsea", a annoncé Arsenal dans un communiqué diffusé mardi.

Le 10 mai, le club anglais avait déjà fait paraitre un autre communiqué dans lequel il demandait "des garanties de la part de l'UEFA concernant la sécurité de Mkhitaryan" s'il devait se rendre à Bakou. "Nous sommes très inquiets du fait que la localisation de cette finale puisse empêcher Micki de jouer", avait alors déclaré Arsenal.

Un conflit a opposé l'Arménie et l'Azerbaïdjan durant les années 90 autour de l'enclave du Haut-Karabagh, faisant environ 30.000 morts. Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais depuis, les relations entre les deux pays demeurent tendues, avec de fréquents échanges de tirs à la frontière.

En octobre dernier, Mkhitaryan n'avait déjà pas accompagné son club affronter en Azerbaïdjan Qarabag en C3. En 2015, il ne s'y était pas rendu non plus pour disputer un match de Ligue Europa opposant son précédent club, le Borussia Dortmund, au Galaba FK.

Malgré les récentes déclarations de l'ambassadeur d'Azerbaïdjan au Royaume Uni assurant que Mkhitaryan ne ferait l'objet d'aucune menace s'il se rendait à Bakou, la star estime qu'elle ne sera pas en sécurité.

"Après avoir examiné toutes les options à notre disposition, nous avons dû prendre la difficile décision de renoncer à ce que je fasse partie du voyage avec l'équipe pour la finale de Ligue Europa face à Chelsea", a tweeté mardi Mkhitaryan.

"Disputer une telle finale est une occasion qui ne se présente pas tous les jours pour un joueur et je dois admettre que c'est un déchirement pour moi de ne pas pouvoir y participer", a ajouté le milieu offensif.

L'absence de Mkhitaryan, l'une des pierres angulaires de campagne d'Arsenal en Ligue Europa, constitue également "une perte dommageable pour l'équipe", a témoigné Arsenal, qui espère en cas de victoire face à Chelsea décrocher son ticket pour la prochaine Ligue des champions.

"Nous sommes très tristes de voir qu'un de nos joueurs manque une finale européenne majeure dans de telles circonstances", a ajouté Arsenal.

Voir plus

XS
SM
MD
LG