Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le port d'un masque facial désormais obligatoire au Bénin


Le président Bénin Patrice Talon lors d'une conférence de presse à l'Elysée à Paris, France, 26 avril 2016. epa/ JEREMY LEMPIN

L'État béninois a ordonné mardi aux habitants des principales villes de porter des masques faciaux pour essayer à contenir la propagation du coronavirus.

Le pays de 11 millions d'habitants suit un nombre croissant de nations où il est désormais obligatoire de porter des masques en public.

Un communiqué officiel a indiqué que l'ordre couvrait 12 zones sous un "cordon sanitaire" - dont la capitale Porto-Novo et la plus grande ville, Cotonou - et entrerait en vigueur mercredi.

Tout mouvement d'entrée et de sortie de ces zones est déjà interdit; les rassemblements et les transports en commun sont limités et les bars fermés.

Les masques devront être portés "dans tous les lieux publics et privés, lors de réunions, lors de rencontres sur le marché, dans les magasins, les boutiques, etc., même si de nombreuses personnes sont présentes", a déclaré le gouvernement.


Le Bénin a jusqu'à présent enregistré 26 infections confirmées et un décès par le nouveau coronavirus.

Le gouvernement a subventionné le coût des masques, mais les pharmacies ont limité les achats à deux par personne.

Rares sont les autres pays africains qui ont rendu le port du masque obligatoire, car beaucoup ont eu du mal à assurer l'approvisionnement en équipement de protection.

Le Maroc a également ordonné lundi de les porter en public et la Côte d'Ivoire a recommandé leur utilisation.

La semaine dernière, les autorités américaines ont conseillé à tous les Américains de porter des masques en public.

Bien que le port du masque soit répandu en Asie depuis le début de l'épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de nombreux gouvernements ont déclaré que seuls les soignants ou les personnes présentant des symptômes devaient les utiliser.

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG