Liens d'accessibilité

Lancement des travaux de réhabilitation de la piste de l’aéroport de Gao


Les officiels maliens à la cérémonie de lancement des travaux à l'aéroport de Gao, au Mali, le 16 octobre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Les travaux de l'aéroport de Gao est conjointement financés par la Minusca, le gouvernement allemand, de nouvelles contributions au Fonds fiduciaire en soutien à la paix et la sécurité au Mali, qui s’élèvent à 12 millions d’euros.

La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu au niveau de l'aéroport de Gao lundi et concerne la piste principale de l’aéroport de la ville de Gao.

La sécurité aérienne assurée par la Minusma, le tout contrôlé par l'opération Barkhane, qui a aménagé une partie de la vaste cour de l'aéroport de Gao pour le lancement des travaux de réhabilitation de l'aéroport de la cité des Askia.

Le maître d'œuvre, Razel, explique que "cela consiste à avoir une structure efficace", en "malaxant la piste actuelle".

Des invités, mais aussi des soldats allemands, dont le pays contribue au financement des travaux, étaient installés sous la tribune installée sur le sable mouvant

Lors de la cérémonie de lancement des travaux à l'aéroport de Gao, au Mali, le 16 octobre 2017. (VOA/Kassim Traoré)
Lors de la cérémonie de lancement des travaux à l'aéroport de Gao, au Mali, le 16 octobre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Pour le colonel Johannes Dekicus, commandant du contingent allemand et représentant l'ambassadeur d'Allemagne, la "modernisation de l'aéroport représente un investissement à long terme".

Mahamat Saleh Annadif, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et chef de la Minusca, a participé à la cérémonie au lancement des travaux de réhabilitation de la piste principale de l’aéroport de la ville de Gao.

" Avec ce projet, la mission de la Minusca va pouvoir assurer et sécuriser les transports", souligne-t-il.

Cérémonie de lancement des travaux a eu lieu au niveau de l'aéroport de Gao, au Mali, le 16 octobre 2017. (VOA/Kassim Traoré)
Cérémonie de lancement des travaux a eu lieu au niveau de l'aéroport de Gao, au Mali, le 16 octobre 2017. (VOA/Kassim Traoré)

Lors du lancement des travaux, le colonel Sidiki Samake était à sa première cérémonie à Gao en tant que gouverneur.

"Je ne suis pas surpris par cet élan de solidarité de la Minusca et de l'Allemagne, qui va aider la région", a-t-il déclaré.

Vu la dégradation de l'état de la route Sevare- Gao, le maire adjoint de Gao, Yacouba Maiga, trouve que la réhabilitation de la piste de l'aéroport est une bonne chose.

La balle est désormais dans le camp de la société Razel qui a dix mois pour finir les travaux.

Kassim Traoré, envoyé spécial à Gao

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG