Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La semaine des Africains en NBA : avec Harden, Embiid vise le titre


Double objectif cette année pour Joël Embiid : le titre et la couronne de MVP.

Comme chaque vendredi, VOA revient sur les performances des joueurs africains de NBA...

Trois matchs et autant de victoires cette semaine pour les Sixers de Philadelphie, tout juste renforcés par l’arrivée de James Harden, le MVP 2018. Joël Embiid doit désormais apprendre à partager la balle, mais cela ne l’empêche pas de continuer d’empiler des points : encore une bonne trentaine de moyenne ces derniers jours.

Quant aux Sixers, ils restent plus que jamais au contact de Miami et de Chicago, leaders à l’Est, et visent clairement le titre.

Semaine à oublier pour les Toronto Raptors qui perdent trois de leurs cinq matchs. Le Camerounais Pascal Siakam n’a pas été vraiment en verve avec des indicateurs nettement en dessous de ses standards habituels, notamment deux matchs à moins de 10 points.

Tout le contraire de son coéquipier nigérian Precious Achiuwa qui, avec 14 points et 7 rebonds de moyenne, a bien répondu présent en tant que sixième homme. La qualification directe pour les play-offs est toujours possible pour les Canadiens, à deux victoires de Cleveland.

Petite semaine aussi pour les Golden State Warriors du Congolais Jonathan Kuminga qui s’inclinent trois fois et voient Phoenix s’envoler seul en tête du classement. Le jeune ailier, très en forme ces derniers temps, est par contre un peu rentré dans le rang, avec une seule pointe au-dessus des dix points, 13, contre Minnesota.

Aux Milwaukee Bucks, Serge Ibaka fait le travail de l’ombre, c’est à dire des rebonds et de la défense. Offensivement par contre, le Congolais n’était pas en verve cette semaine, ce qui semble ne pas trop affecter son temps de jeu.

Après avoir impressionné tout le monde pendant deux semaine, Udoka Azubuike ne voit plus le jour. Le retour du titulaire Rudy Gobert lui a été fatal, mais son intérim réussi devrait lui permettre de ne pas rester dans les oubliettes éternellement. Au Jazz d'Utah, en tous cas, on compte sur lui pour l'avenir.

XS
SM
MD
LG