Liens d'accessibilité

La Mauritanie rompt ses relations diplomatiques avec le Qatar

  • VOA Afrique

Le roi Salmane d'Arabie saoudite reçoit le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, à l’arrivée de ce dernier pour le sommet des dirigeants arabes et sud-américains à Riyad, en Arabie Saoudite, 10 novembre 2015.

La Mauritanie a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar, accusé par les autres pays de la péninsule arabique et l'Egypte de "soutien au terrorisme", a rapporté mardi soir l'agence officielle AMI.

"Le gouvernement de la République islamique de Mauritanie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar", lui reprochant de "soutenir les organisations terroristes et de promouvoir les idées extrémistes", selon un communiqué du ministère mautianien des Affaires étranges, cité par l'agence.

"Il a semé le chaos et les tensions dans de nombreux pays arabes, ce qui a provoqué de grandes tragédies humanitaires dans ces pays, en Europe, et à travers le monde", selon le texte.

La Mauritanie est proche de l'Arabie saoudite, dont elle soutient l'intervention militaire au Yémen.

L'Arabie saoudite et cinq de ses alliés, dont l'Egypte, ont rompu lundi avec le Qatar, accusé de soutenir le "terrorisme", provoquant une crise diplomatique majeure au Moyen-Orient.

Ce séisme diplomatique est intervenu 15 jours après une visite à Ryad du président américain Donald Trump qui a demandé aux pays musulmans d'agir de manière décisive contre l'extrémisme religieux.

Avec l'AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG