Liens d'accessibilité

La justice égyptienne suspend une émission TV jugée anti-islam

  • VOA Afrique

Sheikh Ahmed el-Tayeb, le grand Imam of Al-Azhar, au Caire, en Egypte, le 26 avril 2017.

Une cour administrative égyptienne a accepté dimanche de suspendre une émission de télévision jugée contraire à la loi islamique, à la suite d'une requête d'Al-Azhar, la prestigieuse institution de l'islam sunnite.

Le cheikh Ahmed el-Tayeb, grand imam de la mosquée d'Al-Azhar, avait réclamé à plusieurs reprises auprès de la justice la suspension de l'émission "Avec Islam" du nom de son présentateur, le célèbre intellectuel réformateur Islam Beheiry, diffusée par la chaîne privée Al Qahera Wel Nass.

M. Beheiry est accusé par Al-Azhar "d'attaquer régulièrement la loi islamique", de violer "l'éthique du dialogue et manquer de respect aux savants religieux en exploitant la liberté d'expression constitutionnellement garantie pour détruire le patrimoine de la Oumma", la communauté des croyants.

M. Beheiry, qui peut encore faire appel de cette décision, est célèbre pour ses prises de position contre Al-Azhar, qualifiant d'obscurantiste l'institution qu'il estime être à l'origine des violences islamistes.

En 2015, il a été condamné à cinq ans d'emprisonnement, peine réduite à un an en appel, pour "mépris de la religion", également à la suite d'une procédure initiée par Al-Azhar. Bénéficiant d'une grâce présidentielle, il est sorti de prison fin 2016.

Prônant une réforme du discours religieux et appelant à la tolérance sur la scène internationale, Al-Azhar s'en prend régulièrement en Egypte aux courants réformateurs et libéraux.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG