Liens d'accessibilité

Le président égyptien remplace le chef d'état-major de l'armée


Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi,Paris, 25 octobre 2017.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a remplacé le chef d'état-major de l'armée, une institution qui est une des clefs de voûte du régime, a annoncé samedi la présidence dans un communiqué, sans dévoiler les raisons de ce changement.

Jusqu'alors secrétaire général du ministère de la Défense, Mohamed Farid Hegazy remplace Mahmoud Hegazy comme chef d'état-major de la puissante armée égyptienne.

Ce dernier a été nommé conseiller du président Sissi pour la planification stratégique et la gestion de crise.

Proche du président, dont il est lié par le mariage de leurs enfants respectifs, Mahmoud Hegazy occupait son poste depuis mars 2014 après avoir été chef des renseignements militaires.

Il revenait tout juste d'un séjour à Washington où il participait à une réunion de chefs militaires des pays engagés dans la lutte contre le terrorisme.

Son remplacement est un changement majeur depuis l'arrivée au pouvoir du président Sissi, lui-même issu de l'armée.

En juillet 2013, Abdel Fattah al-Sissi, alors chef d'état-major et ministre de la Défense, avait annoncé la destitution par l'armée du président islamiste élu Mohamed Morsi.

Depuis les forces armées égyptiennes affrontent de nombreux groupes extrémistes en particulier dans la région du nord du Sinaï (est du pays).

Le groupe Province du Sinaï, qui a prêté allégeance à l'organisation jihadiste Etat islamique en 2014, y est particulièrement actif.

Des centaines de soldats, ainsi que des policiers, ont perdu la vie dans ces attaques de groupes extrémistes. La plus récente d'entre elles a coûté la vie à au moins 16 policiers le 20 octobre dans le désert occidental, à 200 kilomètres au sud-ouest du Caire.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG