Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

La fermeture de la frontière Canada/USA prolongée jusqu'au 21 février

Point de passage de la frontière américano-canadienne fermée pendant l'épidémie de COVID-19 à Lacolle au Québec, le 17 avril 2020.(Reuters)

La fermeture de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada à tous les déplacements non-essentiels a été prolongée d'un mois, jusqu'au 21 février, a annoncé mardi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. 

"C'est une décision importante, qui permettra aux gens des deux côtés de la frontière de rester en sécurité", a-t-il expliqué lors d'un point presse.

La fermeture des frontières des Etats-Unis avec ses deux partenaires du libre-échange nord-américain, Canada et Mexique, a été décidée en mars et prolongée chaque mois depuis.

Seuls sont autorisés le commerce des biens et marchandises et les voyages considérés comme essentiels.

"Notre gouvernement continuera à assurer la sécurité des Canadiens contre le #COVID19 et à fonder ses décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles", a pour sa part justifié le ministre de la Sécurité publique Bill Blair sur Twitter.

Cette nouvelle prolongation d'un mois survient alors que les deux pays sont aux prises avec une forte poussée de la pandémie, qui a fait plus de 17.000 morts au Canada et plus de 375.000 aux Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie en valeur absolue.

Plus de 400.000 personnes franchissent chaque jour en temps normal la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Mais ce flux de visiteurs transfrontaliers a chuté de plus de 95% depuis mars par rapport à l'an dernier, selon les statistiques canadiennes.

Les échanges de biens et de marchandises de part et d'autre de la frontière, longue de près de 8.900 kilomètres, totalisent quotidiennement 2,4 milliards de dollars canadiens (1,5 milliard d'euros).

Toutes les actualités

Covid-19: Plus de de 2 millions de morts dans le monde

Covid-19: Plus de de 2 millions de morts dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:00 0:00

Donald Trump a passé sa dernière journée pleine à la Maison Blanche

Donald Trump a passé sa dernière journée pleine à la Maison Blanche
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:10 0:00

Joe Biden va être investi 46e président des États-Unis

Joe Biden va être investi 46e président des États-Unis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:32 0:00

L'investiture est un moment puissant de la démocratie américaine

L'investiture est un moment puissant de la démocratie américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:35 0:00

Biden nomme une responsable transgenre ministre adjointe de la Santé, une première

Une serveuse regarde un briefing télévisé du Dr Rachel Levine, secrétaire d'État à la santé de Pennsylvanie, au restaurant Penrose Diner, le 17 novembre 2020, dans le sud de Philadelphie.

Le président élu des Etats-Unis Joe Biden a annoncé mardi qu'il nommait ministre adjointe de la Santé Rachel Levine, une experte transgenre en pédiatrie et psychiatrie, actuellement directrice de la Santé dans l'Etat de Pennsylvanie, une première "historique".

"Elle représente un choix historique et extrêmement qualifié pour aider à mener les politiques de santé de notre administration", a écrit Joe Biden, qui deviendra le 46e président des Etats-Unis mercredi.

Rachel Levine "apportera le leadership ferme et l'expertise cruciale dont nous avons besoin pour guider les gens à travers cette pandémie, peu importe d'où ils viennent, leur race, religion, orientation sexuelle, identité de genre ou leur handicap", a-t-il ajouté.

Aujourd'hui directrice de la Santé de la Pennsylvanie et professeure d'université en pédiatrie et psychiatrie, Rachel Levine "est sur le point d'être la première responsable fédérale ouvertement transgenre à être confirmée par le Sénat américain", a précisé l'équipe de Joe Biden dans un communiqué.

Les démocrates prendront cette semaine le contrôle de la chambre haute, qui doit confirmer les nominations présidentielles.

Le président sortant Donald Trump a été critiqué pour ses politiques à l'encontre des personnes transgenres.

Il avait notamment annoncé en 2017 sa décision d'interdire aux personnes transgenres de servir dans l'armée, mettant en avant "le fardeau des coûts médicaux énormes" et des "perturbations".

Le Pentagone avait finalement autorisé début 2018 les personnes transgenres à s'enrôler, à condition de remplir certains critères physiques et médicaux.

Joe Biden a choisi le procureur général de Californie, Xavier Becerra, comme ministre de la Santé.

Le démocrate a promis d'enclencher la vitesse supérieure pour lutter contre la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis, pays le plus touché au monde avec 24 millions de cas et près de 400.000 morts.

Voir plus

XS
SM
MD
LG