Liens d'accessibilité

L'opposant Atchadam appelle la France à la rescousse au Togo


L’opposant togolais Atchadam Tikpi à Lomé, Togo, 8 septembre 2017. (VOA/Kayi Lawson)

L'opposant togolais Tikpi Atchadam a appelé vendredi le président français Emmanuel Macron à "intervenir" pour trouver une solution au bras de fer qui dure depuis deux mois entre l'opposition et le régime de Faure Gnassingbé.

Depuis fin août, l'opposition multiplie les grands rassemblements populaires pour demander la démission du chef de l'Etat, héritier d'une famille au pouvoir depuis plus de 50 ans. Mais les manifestations ont dégénéré en heurts violents entre manifestants et forces de l'ordre, faisant au moins une dizaine de morts.

"Dans la sous-région, il y a trop de chefs d'Etat qui s'impliquent de façon bilatérale avec le président Faure mais ils ne bougent pas", a dénoncé sur Radio France Internationale (RFI) le chef du Parti national panafricain (PNP), devenu la bête noire du régime togolais.

"Nous croyons que le président Macron va intervenir, nous attendons", a affirmé M. Atchadam.

Le chef de l'Etat guinéen et président de l'Union africaine Alpha Condé "a tenté de nous rencontrer, il a même envoyé son avion nous chercher, et c'est à la veille de notre départ que les arrestations (d'opposants) ont commencé" en début de semaine, a-t-il poursuivi.

Mercredi, le chef de l'Etat béninois Patrice Talon s'était par ailleurs rendu discrètement à Lomé pour la deuxième fois en une semaine afin de s'entretenir avec son homologue togolais sur la crise politique, selon des sources proches de la présidence togolaise.

Le président togolais a succédé avec le soutien de l'armée à son père, le général Gnassingbé Eyadéma, décédé en 2005 après avoir dirigé le pays d'une main de fer durant 38 ans. Il a été réélu à deux reprises lors de scrutins très contestés.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG