Liens d'accessibilité

Présidentielle annulée au Kenya: une décision qui "honore l'Afrique" selon Alpha Condé

  • VOA Afrique

Le président guinéen Alpha Condé participe à l'ouverture du sommet sur l'Afrique et le changement climatique à Marrakech, Maroc, le 16 novembre 2016.

La décision de la Cour suprême du Kenya d'annuler la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta "honore l'Afrique", a déclaré lundi le chef de l'Union africaine (UA), le président guinéen Alpha Condé.

"C'est un comportement qui honore l'Afrique et prouve que désormais la démocratie s'installe sur le continent", a indiqué le président Condé dans un communiqué, après l'annulation vendredi du scrutin présidentiel kényan du 8 août.

L'UA "apprécie l'esprit de maturité et de responsabilité de tous les acteurs du processus qui ont préféré les voies légales à la violence".

"L'Afrique sera ce que nous voudrions qu'elle soit et la preuve est aujourd'hui faite que les Africains peuvent se comprendre pour préserver l'essentiel: la paix et la quiétude des citoyens", a ajouté le chef de l'UA.

L'organisation suit "avec un intérêt particulier le déroulement de la situation au Kenya" et "appelle à nouveau le peuple kényan et les acteurs politiques, à la retenue et au sens de la responsabilité dans l'organisation" d'un nouveau scrutin présidentiel dans les deux mois.

Saisie par l'opposant Raila Odinga, la Cour suprême a relevé vendredi des "irrégularités" dans la transmission des résultats, et invalidé la victoire du président sortant Uhuru Kenyatta (54,27% des voix), dont l'annonce s'était accompagnée de manifestations et d'émeutes violemment réprimées par la police, faisant au moins 21 morts.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG