Liens d'accessibilité

L'opposition zimbabwéenne se félicite de la décision sur une nouvelle élection au Kenya


Le leader de l'opposition du Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, lors d’un meeting à Harare, Zimbabwe, 7 août 2017.

Le dirigeant de l'opposition du Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, s'est félicité samedi de la décision de la Cour suprême du Kenya sur la tenue d'une nouvelle élection présidentielle en raison de l'annulation du vote du mois dernier.

"C'est une décision sans précédent dans toute l'Afrique et c'est un bon pas vers la démocratie", a-t-il dit devant des milliers de ses partisans rassemblés pour un meeting organisé par une alliance de partis d'opposition.

"Si cela est arrivé au Kenya, cela peut arriver aussi au Zimbabwe," a ajouté le dirigeant.

M. Tsvangirai, leader du Mouvement pour la changement démocratique (MDC), a tenté à trois reprises d'accéder à la présidence de son pays, perdant à chaque fois face au président Robert Mugabe, qui est au pouvoir depuis l'indépendance.

Le MDC fait partie d'une coalition d'opposition formée en perspective de l'élection présidentielle de 2018 afin de battre le président Mugabe.

Le meeting de samedi, qui s'est tenu à Bulawayo (sud) est le premier de la coalition depuis sa formation le mois dernier.

M. Tsvangirai a déclaré à ses partisans qu'il devrait y avoir dans le pays "des réformes claires" avant le prochain scrutin afin d'éviter les conflits.

Les élections dans le pays ont été marquées par le passé par des violences, des intimidations et des accusations portant sur des fraudes électorale et le vote d'électeurs fantômes.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG