Liens d'accessibilité

Hadj 2017 : dernière prière de vendredi en terre sainte pour les pèlerins


Les pèlerins sur l’esplanade de la mosquée pour accomplir la prière de vendredi, à la Mecque, Arabie saoudite, 8 septembre 2017. (VOA/Siriki Barro)

Le Hadj 2017 est terminé. Pour la quasi-totalité des pèlerins venus de partout dans le monde, l'heure est aux préparatifs du retour au pays. Et ce vendredi, est l'ultime l'occasion pour eux de faire une dernière prière dans la mosquée sainte.

Il n'est que 9 heures ce matin à la Mecque. Nombreux sont les pèlerins à se bousculer pour se rendre à la mosquée Haram enfin d’y accomplir leur dernière prière avant le retour au pays.

Un espace de la sainte mosquée réservée aux femmes à la Mecque, Arabie saoudite, 8 septembre 2017. (VOA/Siriki Barro)
Un espace de la sainte mosquée réservée aux femmes à la Mecque, Arabie saoudite, 8 septembre 2017. (VOA/Siriki Barro)

El Hadj Moukinou Salami est Béninois. Pour son dernier vendredi en terre sainte, il adopte une attitude de reconnaissance et de gratitude envers Dieu.

"Nous remercions Dieu et nous remercions les organisateurs du Hadj en Arabie saoudite car tout s'est bien passé," confie-t-il.

Une fois la prière accomplie, la joie et la fierté sont au rendez-vous. En attestent les propos de Mamadou Abo un ressortissant camerounais. Il confesse, après ce qu’il a vécu, qu’il "promet de venir plusieurs fois pour accomplir le Hadj".

Le Hadj demande de l'endurance physique surtout avec les conditions climatiques particulièrement difficile en Arabie saoudite.

Les pèlerins sur le chemin de retour à leurs hôtels après la prière de vendredi, à la Mecque, Arabie saoudite, 8 septembre 2017. (VOA/Siriki Barro)
Les pèlerins sur le chemin de retour à leurs hôtels après la prière de vendredi, à la Mecque, Arabie saoudite, 8 septembre 2017. (VOA/Siriki Barro)

Hamadou Tierno Sylla venu de la Guinée Conakry est malade. Mais aujourd'hui, il ne s'est pas fait prier pour accomplir sa prière de vendredi dans le premier lieu saint de l'islam.

Il mentionne qu'il "est venu chercher le paradis". Raison pour laquelle "je me suis battu pour accomplir la dernière prière," affirme M. Sylla.

Après cette édition 2017 qui s'est assez bien déroulée dans l'ensemble, les autorités saoudiennes préparent déjà le hadj 2018.

Les travaux pour l'agrandissement de la mosquée vont se poursuivre. Ce qui permettra accueillir encore plus de pèlerins les années à venir.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG