Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Guaido espère qu'il n'y aura pas d'intervention extérieure au Venezuela

Le président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido

Le président autoproclamé du Venezuela Juan Guaido a déclaré vendredi dans un entretien au journal argentin Clarin qu'il espérait que la crise politique dans son pays se résoudrait sans intervention militaire étrangère.

"Sincèrement, j'espère que ça n'arrivera jamais. Notre lutte démocratique et respectueuse de la Constitution est très difficile, mais nous la livrons sur le terrain, car nous y croyons et nous voulons éviter une issue violente", a-t-il affirmé, alors que des dirigeants vénézuéliens fidèles au président Nicolas Maduro suggèrent que les Etats-Unis envisagent une action militaire au Venezuela.

Juan Guaido a également lancé un nouvel appel à l'armée, qui a réaffirmé sa loyauté au régime en place. "Notre message aux militaires, hauts fonctionnaires, est très clair: nous ne voulons pas qu'ils soutiennent un parti politique ou un secteur. (...) Ni qu'ils se divisent, qu'ils s'affrontent ou orchestrent un coup d'Etat".

"Nous vous exhortons à respecter et faire respecter la constitution. Votre loyauté n'est pas envers un individu mais une nation qui leur a confié les armes pour la défendre", a ajouté l'opposant vénézuélien dans cet entretien.

Juan Guaido, 35 ans, s'est autoproclamé "président en exercice" le 23 janvier. Il a appelé à une manifestation samedi afin de réclamer "des élections libres" au président en titre Nicolas Maduro.

Toutes les actualités

Le 46e président des Etats-Unis lance un appel à "l'unité"

Le 46e président des Etats-Unis lance un appel à "l'unité"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:05 0:00

Impeachment: L'acte d'accusation contre Trump sera transmis lundi au Sénat

L'ancien président Donald Trump a quitté le pouvoir à la fin de son mandat, le 20 janvier 2021. (Photo archives)


La cheffe de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, l'"a informé que l'acte d'accusation serait transmis au Sénat lundi", a-t-il déclaré dans l'hémicycle.

Cette étape, qui implique la lecture devant les sénateurs des articles d'"impeachement" visant l'ancien président, marquera l'ouverture formelle de son second procès dans le cadre de l'infamante procédure de destitution.

Les débats de fond pourraient toutefois attendre et aucune date n'a encore été communiquée.

Chuck Schumer a juste précisé avoir discuté avec le chef de la majorité républicaine Mitch McConnell "du calendrier et de la durée" des audiences. "Mais ne vous trompez pas, il y aura un procès au Sénat des Etats-Unis et un vote sur la culpabilité du président", a-t-il lancé.

Lui succédant à la tribune, Mitch McConnell a regretté la cadence. "La mise en accusation par la Chambre a été plus rapide et minimaliste que jamais, l'étape suivante ne peut pas être un procès insuffisant au Sénat", a-t-il déclaré.

"Nous avons besoin d'un procès complet et équitable, lors duquel l'ancien président pourra se défendre et le Sénat considérer toutes les questions factuelles, légales et constitutionnelles", a-t-il poursuivi en suggérant d'attendre la mi-février pour entamer les débats.

Le milliardaire républicain est accusé d'avoir encouragé ses partisans à se lancer à l'assaut du Capitole le 6 janvier au moment où les élus du Congrès certifiaient la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

Deuxième "impeachment": un projet ridicule, selon Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:13 0:00

Lloyd Austin devient le premier Noir à diriger le Pentagone

Secretary of Defense nominee Lloyd Austin, a recently retired Army general, attends his conformation hearing before the Senate Armed Services Committee on Capitol Hill, Tuesday, Jan. 19, 2021, in Washington. (Greg Nash/Pool via AP)

Vendredi, le Sénat américain a confirmé Lloyd Austin comme secrétaire à la défense.

M. Austin, 67 ans, est un général d'armée à la retraite. Il devient ainsi le premier Africain-Américain à diriger le Pentagone.

Il est le deuxième membre du gouvernement du président Joe Biden dont la nomination a reçu le feu vert des élus, après la directrice du Renseignement Avril Haines.

Né en 1953 dans l'État du sud-est de l'Alabama et élevé dans la Géorgie voisine, le général Austin est diplômé de l'Académie militaire américaine de West Point en 1975.

Il a gravi tous les échelons au cours de sa carrière de quatre décennies, commençant comme commandant d'une compagnie de soutien au combat avec la légendaire 82e division aéroportée basée à Fort Bragg, en Caroline du Nord.

Biden prévoit l'arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique

Biden prévoit l'arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:36 0:00

Les 17 premiers décrets de l’ère Biden

Les 17 premiers décrets de l’ère Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:57 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG