Liens d'accessibilité

"Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la guerre aux congolais", selon Félix Tshisekedi


Félix Tshisekedi, président du Rassemblement de l’opposition congolaise (Rassop) lors d’une interview à VOA Afrique, à Washington, 23 août 2017. (VOA/Eddy Isango)

Le leader de l'opposition en République démocratique du Congo a réagi à l'annonce de la possible tenue des élections en mai 2019 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Félix Tshisekedi a affirmé que le président Joseph Kabila et le président de la Commission électorale avaient "déclaré la guerre au peuple congolais", en annonçant qu'il n'y aurait pas d'élection présidentielle avant 2019.

"Devant cette énième forfaiture, Joseph Kabila et son serviteur Corneille Nangaa ont déclaré la guerre au peuple congolais et se sont de ce fait disqualifiés", a indiqué Félix Tshisekedi, à l'issue d'une réunion de l'opposition à Kinshasa.

Il faudra au moins 504 jours après la fin d’enrôlement pour arriver au jour de scrutin, selon le chef de la CENI, Corneille Nangaa.

" La CENI a besoin réellement de 621 jours mais après compression des jours, la CENI a besoin de 504 jours après la fin d’enrôlement pour arriver au jour de scrutin, " soutient M. Nangaa dans un article posté sur le site internet de la CENI. Ce qui annoncerait une élection présidentielle, au mieux, début 2019.

Joint par VOA Afrique, le president de la CENI, Corneille Nangaa, refuse de s'exprimer sur le calendrier électoral qui devrait être publié sous peu. Il consulte toujours la société civile et les différents acteurs du processus ou encore la Cenco.

M.Nangaa estime que si les moyens financiers et techniques (notamment des avions gros porteurs) des partenaires sont mis en œuvre, ce délai de 504 peut être réduit.

Selon l'accord politique du 31 décembre, la CENI devrait convenir avec le Conseil de suivi de l'accord et le gouvernement pour convenir de la date des élections. Une tripartite est annoncée pour les prochains jours en vue d'évaluer le processus. Mais déjà, le gouvernement et la CENI ont annoncé qu'un calendrier "réaliste" pourra être publié.

Selon cet accord, les élections devraient se tenir avant fin 2017.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG