Liens d'accessibilité

Evacuation d'un camp sauvage de migrants dans le nord de la France

  • VOA Afrique

Dans le camp pour migrants de Grande-Synthe, dans le nord de la France, le 17 décembre 2016.

Un campement sauvage à Grande-Synthe, dans le nord de la France et face aux côtes anglaises, où vivent plusieurs centaines de migrants, était en cours d'évacuation mardi par les forces de l'ordre.

Selon l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), "plus de 400 hébergements ont été dégagés dans les centres d'accueil et d'orientation pour les mises à l'abri".

Sur place, les migrants "sont entre 350 et 400 aujourd'hui à Grande-Synthe, la situation climatique se dégrade, au dernier comptage de mes services il y avait 56 enfants présents, une quarantaine de femmes, moi je ne laisse pas perdurer cette situation plus longtemps", avait déclaré lundi à l'AFP le maire de la commune Damien Carême.

Début 2016, ce maire avait ouvert à Grande-Synthe, avec l'aide de Médecins sans Frontières, un camp aux normes internationales où avaient été transférés plusieurs centaines de migrants vivant alors dans un terrible cloaque. Mais le campement a été détruit dans un incendie en avril dernier.

La "Jungle", un vaste bidonville installé à Calais, à une trentaine de km de Grande Synthe, a été démantelé fin 2016 par les autorités françaises, soucieuses d'éviter tout "point de fixation". Mais les migrants n'en continuent pas moins d'affluer dans cette région, dans l'espoir de rallier l'Angleterre, considérée comme un eldorado.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG