Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Dortmund sans Aubameyang ouvre le bal de la 21e journée de Bundesliga


Mickael Pote d’ Apoel Nicosia passe entre Raphael Guerreiro et son co-équipier de Borussia Dortmund lors d’un match de la Ligue des champions au Signal Iduna Park, Dortmund, Allemagne, 1er novembre 2017.

Le Borussia Dortmund relooké au mercato, et désormais privé de son attaquant vedette Pierre-Emerick Aubameyang parti à Arsenal, joue vendredi à Cologne, dernier mais en pleine euphorie depuis un mois, en match avancé de la 21e journée de Bundesliga.

"C'est bien que cette histoire soit finie, parce que ça a pris énormément de place", a déclaré jeudi l'entraîneur du Borussia Peter Stöger à propos des péripéties autour du transfert d'Aubameyang. "Ca ne peut plus nous servir d'alibi pour nous cacher", ajoute le technicien dans le quotidien Bild, dans une allusion aux performances médiocres de l'équipe.

La nouvelle recrue, le Belge Michy Batshuayi, dont le transfert depuis Chelsea s'est décidé mercredi dans les dernières heures du mercato, pourrait débuter dès vendredi à Cologne: "Il est en pleine forme et n'a aucun retard d'entraînement", a noté Stöger.

La perte d'Aubameyang sera toutefois difficile à compenser: l'international gabonais a été meilleur buteur de la Bundesliga la saison dernière (31 buts) et comptait déjà 13 réalisations cette saison.

Le match contre Cologne marquera les retrouvailles de Peter Stöger avec le club qui l'a limogé en décembre, alors que l'équipe n'avait marqué que trois points en 14 journées.

Cologne, malgré sa place de lanterne rouge, sera un adversaire redoutable. Sous la houlette du nouvel entraîneur Stefan Ruthenbeck, les Rhénans viennent de prendre dix points sur leurs quatre derniers matches, et se prennent à rêver à un sauvetage miraculeux pour rester parmi l'élite.

L'ambiance est totalement différente à Dortmund, qui végète au 6e rang, à 19 points du leader Munich et à trois longueurs de la quatrième place, la dernière qualificative pour la Ligue des champions la saison prochaine.

Depuis le début de sa dégringolade en octobre, Dortmund n'a gagné que deux matches en 13 journées de championnat.

Malgré le limogeage du coach néerlandais Peter Bosz en décembre, le Borussia n'arrive pas vraiment à décoller avec Stöger. Les Jaune et Noir restent sur trois matches nuls depuis la reprise de janvier après la trêve hivernale. Lors du dernier à domicile contre Fribourg (2-2), ils ont essuyé des sifflets d'une partie de leur public, événement exceptionnel au Signal Iduna Park, dont les 82.000 places sont occupées à tous les matches, et où les supporteurs sont réputés être parmi les meilleurs d'Europe.

Samedi, le leader bavarois (50 pts) se déplace à Mayence (15e, 20 pts). Malgré une petite alerte la semaine dernière (Hoffenheim menait 0-2 à Munich après 12 minutes de jeu, avant d'être battu 5-2), les champions en titre sont en mode rouleau compresseur depuis l'arrivée du coach de 72 ans Jupp Heynckes, qui a remporté 18 des 19 matches qu'il a dirigés sur le banc.

Leverkusen et Schalke, dauphins avec 34 points, défendront leurs ambitions de Ligue des champions respectivement à Fribourg (12e, 24 pts) et à domicile contre Brême (16e, 17 pts) samedi.

Leipzig (5e, 32 pts), qui n'arrive pas à enchaîner cette saison après un automne difficile marqué par la découverte de la Ligue des champions, aura un déplacement extrêmement périlleux à Mönchengladbach, 7e avec 31 pts mais à trois longueurs seulement du deuxième.

Le quatrième Francfort (33 pts) joue dimanche à Hambourg (17e, 16 pts).

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG