Liens d'accessibilité

Le recruteur historique de Dortmund rejoint Arsenal


Mickael Pote d’ Apoel Nicosia passe entre Raphael Guerreiro et son co-équipier de Borussia Dortmund lors d’un match de la Ligue des champions au Signal Iduna Park, Dortmund, Allemagne, 1er novembre 2017.

Au milieu de la crise sportive, le Borussia Dortmund a annoncé lundi le départ pour Arsenal de son chef recruteur Sven Mislintat, qui passe pour l'un des meilleurs "scouts" d'Allemagne.

"Le Borussia Dortmund a donné aujourd'hui (lundi) l'autorisation à son responsable du football professionnel, Sven Mislintat, de partir immédiatement pour le club de Premier League du FC Arsenal", indique Dortmund sur son site internet, confirmant une information qui circulait depuis plusieurs jours.

Selon les termes du communiqué, très laudateur, les deux parties se quittent en bons termes.

Mislintat, au club depuis 2007, s'est fait une réputation de recruteur hors pair en Allemagne, notamment pour avoir ramené dans ses filets des joueurs comme Robert Lewandowski, Pierre-Emerick Aubameyang ou Ousmane Dembélé, alors qu'ils n'étaient encore que de jeunes professionnels en début de carrière.

Il mettra désormais son expérience au service de l'entraîneur français des Gunners Arsène Wenger, qui s'est dit "ravi que Sven nous rejoigne".

"Identifier et développer des talents, c'est une partie fondamentale de notre philosophie et Sven a des antécédents exceptionnels sur plusieurs années", a loué Wenger, avant de "remercier" l'ancien chef du département "scouting" Steve Rowley, qui a quitté ses fonctions mais continuera à travailler pour le club en tant que consultant.

Très proche collaborateur du directeur sportif du Borussia Michael Zorc, il est considéré comme un homme clé dans la réussite sportive de Dortmund depuis plusieurs années. Le club s'est en effet fait une spécialité de repérer de jeunes talents, de les former et de leur donner une chance au plus haut niveau, soit pour en faire des cadres de l'équipe, soit pour les revendre avec une plus-value parfois très élevée.

Selon la presse allemande, Arsenal aurait versé une indemnité de 1,5 à 2 millions d'euros à Dortmund pour recruter son chef recruteur. Le club n'a pas confirmé.

Le Borussia s'était préparé à ce départ et avait récemment restructuré son département "scouting" sous la direction de Markus Pilawa.

Depuis deux mois, Dortmund connaît un passage à vide sportif et reste sur une série de huit matches avec une seule victoire avant de recevoir mardi soir Tottenham en Ligue des champions.


Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG