Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Deux passeurs marocains présumés arrêtés en Espagne


Des migrants rescapés en mer attendent d'être transférés au port d'Algésiras, Espagne, le 28 juillet 2018.

La police espagnole a annoncé avoir arrêté deux Marocains suspectés de convoyer clandestinement des migrants vers l'Espagne en les faisant payer plus de 700 euros pour la traversée par bateau depuis le Maroc.

Un bateau en bois de 7 mètres de long, piloté par les deux hommes et transportant 21 migrants algériens, dont un mineur, a été secouru lundi au large de l'Andalousie ,dans le sud de l'Espagne, après avoir quitté dimanche la ville d'Al-Hoceïma (nord du Maroc), a précisé la police dans un communiqué.

Les deux suspects ont été pris en photo par un hélicoptère de la police espagnole alors qu'ils utilisaient à bord un compas de navigation, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, ajoutant que certains passagers avaient accusé les deux hommes, malgré la menace de mort qui pesait sur eux s'ils les dénonçaient.

"Ils emmènent des personnes dans le besoin et leur font payer une fortune, en plus de cela, ils jouent avec leur vie puisqu'ils les transportent dans des conditions inhumaines, à bord d'un bateau à moteur de faible puissance, sans nourriture et avec, au mieux, un peu d'eau", a-t-il ajouté.

Les deux hommes, qui selon la police appartiennent à une "organisation criminelle" spécialisée dans le trafic d'être humains au Maroc, ont été maintenus en détention en attendant leur procès après avoir été interrogés par le tribunal.

Quinze kilomètres séparent les côtes marocaines de l'Espagne au niveau le plus étroit du détroit de Gibraltar et les mafias locales en profitent pour faire passer clandestinement des migrants.

En juin, la police avait arrêté 28 personnes suspectées d'appartenir à un gang qui fait entrer des migrants mineurs en Espagne en utilisant des jet-skis ou en les cachant dans des véhicules à bord de ferries.

En mars 2017, 16 personnes, suspectées d'avoir transporté 400 migrants à bord de bateaux pneumatiques pour la somme de 1.200 euros par personnes, avaient été arrêtées.

Tandis que le nombre total de migrants qui atteignent l'Europe par la mer a baissé après un pic en 2015, l'Espagne a observé un accroissement constant cette année du nombre de migrants qui arrivent sur ses côtes, dépassant l'Italie.

Selon des chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 33.000 migrants sont arrivés en Espagne cette année tandis que 329 autres ont perdu la vie au cours de leur tentative.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG