Liens d'accessibilité

Le camp militaire de Mukoni attaqué par des hommes armés au Burundi


Un soldat patrouille dans la capitale, Bujumbura, au Burundi, le 3 février 2016.

Un groupe de personnes armées a attaqué, lundi après-midi, le camp militaire de Mukoni, au nord-est du Burundi.

L'attaque a eu lieu à plus de 180 kilomètres de la capitale, pendant deux heures, selon le porte-parole de l'armée burundaise Gaspard Baratuza.

Cinq personnes ont été arrêtées. Quatre fusils kalachnikov et dix chargeuses ont été saisis.

Le porte-parole minimise l’incident parlant d’un vol arme. Les témoignages des habitants de la région affirment que les tirs ont débuté vers 2 heures du matin, durant pendant deux heures, corroborant ainsi avec les déclarations du porte-parole de l’armée.

Interrogé, le gouverneur de la province de Muyinga Aline Manirabarusha a confirmé l’attaque.

Christophe Nkurunziza, correspondant à Bujumbura

XS
SM
MD
LG