Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Bujumbura remet 34 miliciens congolais à l'armée régulière de la RDC


Des soldats de l'armée congolaise (FARDC) entourent une maison soupçonnée d'abriter un groupe de rebelles Mai Mai à Mboko, au Sud-Kivu, 10 novembre 2009.

Ces miliciens appartiennent au groupe Yakutumba, du nom d'un ex-officier de l'armée congolaise en conflit avec l'armée régulière dans la province du Sud-Kivu.

Trente-quatre miliciens congolais membres d'un groupe armé rebelle ont été remis mercredi par le Burundi à la République démocratique du Congo, selon une source militaire congolaise.

>> Lire aussi : Une trentaine de miliciens congolais fuient au Burundi

Une trentaine de ces miliciens avaient traversé le lac Tanganyika vers Rumonge au Burundi alors que l'armée congolaise menait des opérations dans la région de Fizi côté, avait indiqué jeudi la police burundaise.

"Trente-quatre miliciens qui se sont rendus aux forces de sécurité burundaises au niveau de Rumonge ont été extradés mercredi de cette région et sont actuellement entre les mains de l'armée congolaise à un endroit gardé secret", a indiqué à un correspondant de l'AFP le porte-parole adjoint de l'armée dans le Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka.

Parmi les 34 miliciens figurent "un capitaine qui commandait la force marine de Yakutumba et un lieutenant de l'armée congolaise qui a rejoint Yakutumba en novembre dernier", a ajouté le porte-parole.

Les miliciens sont "arrivés sur le sol congolais via la province de Cibitoke frontalière de la RDC", selon un autre officier.

Des réfugiés congolais arrivent au Burundi (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:29 0:00

>> Lire aussi : Des milliers de Congolais du Sud-Kivu fuient vers le Burundi

Ils ont été remis aux autorités congolaises par le Service national de renseignement burundais (SNR), a-t-on précisé côté burdundais.

"Seuls quatre rebelles blessés sont restés au Burundi où ils sont soignés dans un hôpital", a précisé la source burundaise sous couvert d'anonymat.

Bujumbura et Kinshasa collaborent très activement en matière de sécurité à leur frontière, alors que plusieurs groupes armés burundais sont aussi signalés dans la province congolaise du Sud Kivu.

Officiellement, les deux armées mènent des opérations coordonnées de part et d'autre de la frontière. Mais des incursions de l'armée burundaise en RDC ont déjà été signalés à plusieurs reprises.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG