Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Nigeria

Boko Haram envahit deux bases militaires dans le Nord-Est

Des soldats de la 7e division de l'armée nigériane lourdement armé sur la route de Damboa dans l'Etat de Borno, au nord-est du Nigeria, le 25 mars 2016.

Le groupe jihadiste Boko Haram a attaqué deux bases militaires dans le nord-est du Nigeria, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le cadre d'une offensive pour le contrôle de la ville stratégique de Baga, sur le lac Tchad, ont révélé jeudi des sources militaires.

Des combattants du groupe de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP), une faction de Boko Haram affiliée aux jihadistes de l'Etat islamique, ont envahi une base navale et un poste de la Force multinationale mixte (MNJTF) à Baga, après une âpre bataille, ont indiqué ces sources à l'AFP.

Boko Haram a à plusieurs reprises attaqué ces derniers mois des bases militaires dans la région.

Des combattants à bord de plusieurs véhicules ont pris d'assaut Baga et une fusillade intense a éclaté entre eux et les militaires à la base de la MNJTF qui accueille des unités du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun.

Les insurgés ont aussi attaqué une base navale à Mile 3, à environ cinq kilomètres de Baga, a indiqué à l'AFP une source militaire sous le couvert de l'anonymat.

"Les troupes ont été submergées et contraintes de battre en retraite", selon cette source. Les assaillants se sont emparés de "camions militaires, de munitions et de nombreux lance-roquettes de la base".

Les militaires des deux bases se sont repliés sur une autre base navale, à Fish Dam, sur les rives du lac Tchad, a précisé la source militaire. Bien sécurisée, cette base a résisté à plusieurs tentatives d'intrusion de Boko Haram, a-t-elle ajouté.

Les jihadistes se sont alors retirés et les militaires ont décidé de ne pas les pourchasser pour ne pas risquer d'être pris dans une embuscade, une stratégie souvent employée par Boko Haram, a déclaré le responsable militaire.

Le porte-parole de l'armée nigériane Sani Usman a confirmé ces combats, précisant dans un communiqué que l'offensive avait débuté vers 19H00 locales (1800 GMT), duré toute la nuit et fait un mort parmi le personnel de la Marine.

Des renforts militaires sont à la poursuite des combattants de Boko Haram, a-t-il ajouté.

Des habitants de la capitale régionale, Maiduguri, ont indiqué avoir vu six avions de combat voler jeudi vers Baga.

En janvier 2015, Boko Haram avait envahi la base de la MNJTF et pris le contrôle de Baga après avoir tué des centaines d'habitants et en avoir contraint des milliers à s'enfuir à Maiduguri.

La ville avait ensuite été reprise mais les jihadistes continuent d'attaquer l'armée et les civils dans cette zone qui est un bastion de l'ISWAP.

L'insurrection jihadiste, qui a débuté au Nigeria en 2009, a fait au moins 27.000 morts et provoqué une grave crise humanitaire avec 1,8 million de déplacés.

Toutes les actualités

Le contrôleur général des finances du Nigeria arrêté pour détournement présumé

Le contrôleur général des finances du Nigeria arrêté pour détournement présumé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Le contrôleur des finances arrêté pour détournement présumé au Nigeria

Le président Muhammadu Buhari inaugure le nouvel immeuble de l'Agence de lutte contre la corruption et les crimes financiers (EFCC) à Abuja, 15 mai 2018. (Twitter/EFCC Nigeria)

Le contrôleur général des finances publiques du Nigeria a été arrêté pour son implication présumée dans une affaire de détournement de fonds publics d'environ 80 milliards de nairas (184 millions d'euros), a annoncé l'agence anti-corruption.

Convoqué à plusieurs reprises, Ahmed Idris, responsable administratif du Trésor public nigérian depuis 2015, a été arrêté lundi, a précisé la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) dans un communiqué publié lundi soir.

Il doit répondre des accusations de fraude et de blanchiment d'argent.

Selon l'EFCC, M. Idris "a soutiré des fonds par le biais de fausses sociétés de conseil et d'autres activités illégales en utilisant des mandataires, des membres de sa famille et des associés proches".

Ces fonds, selon la Commission, ont ensuite été investis par M. Idris dans des biens immobiliers à Abuja, la capitale, et dans son Etat natal de Kano, dans le nord du Nigeria. Ahmed Idris n'a pas commenté ces accusations.

Le président Muhammadu Buhari, ancien général de l'armée, a été élu en 2015 sur la promesse de lutter contre la corruption endémique dans le pays, premier producteur de pétrole du continent.

Sous sa direction, l'EFCC a obtenu une série de condamnations très médiatisées, notamment de ministres, de gouverneurs d'Etat, de hauts fonctionnaires et de personnalités politiques de premier plan.

L'année dernière, la Commission a ainsi déclaré avoir récupéré près de 750 millions de dollars (714 millions d'euros).

Mais ses détracteurs accusent l'EFCC, créée en 2003, de mener une chasse aux sorcières contre les opposants du président.

Manifestation au domicile d'une Nigériane accusée de blasphème

Manifestation au domicile d'une Nigériane accusée de blasphème
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:06 0:00

Le Portugais José Peseiro nouveau sélectionneur du Nigeria

Jose Peseiro lors du match de phase de groupes de la Copa America 2021 entre le Venezuela et la Colombie au stade olympique de Goiania, au Brésil, le 17 juin 2021.

Le Portugais José Peseiro a été nommé à la tête de l'équipe nationale du Nigeria, a annoncé dimanche la Fédération nigériane de football (NFF) dans un communiqué.

M. José Santos Peseiro est nommé "nouveau sélectionneur de l'équipe nationale masculine senior des Super Eagles", a indiqué la NFF, qui précise que le Portugais prend ses fonctions immédiatement.

Agé de 62 ans, le nouveau sélectionneur succède à Augustine Eguavoen, qui avait démissionné début avril après avoir manqué la qualification du pays pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Le public et les fans avaient été très critiques de l'approche tactique d'Eguavoen, qui avait pris ses fonctions par intérim après le limogeage fin 2021 du Franco-Allemand Gernot Rohr après cinq ans et demi de présence.

Les triples champions d'Afrique avaient également été éliminés en seizièmes de finale lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations disputée en Cameroun en janvier.

Le nouveau sélectionneur José Peseiro est un ancien attaquant, qui a entraîné par le passé les équipes nationales de l'Arabie saoudite et du Venezuela, mais aussi le club portugais du Sporting.

Il mènera son équipe aux Etats-Unis dès la fin du mois de mai pour disputer un match amical contre le Mexique, puis contre l’Équateur début juin.

Candidats, 10 ministres nigérians démissionnent

Candidats, 10 ministres nigérians démissionnent
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:33 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG