Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins 16 morts dans des attentats-suicide à Baidoae en Somalie


La police somalienne et d'autres agents de sécurité enquêtent sur les lieux d'un attentat suicide à la bombe dans la capitale, Mogadiscio, le 1er octobre 2018.

Au moins 16 personnes ont été tuées samedi dans deux attentats-suicide à Baidoa, dans le sud-ouest de la Somalie, qui ont visé un restaurant et un café, a annoncé la police.

"Le nombre de morts confirmés des deux explosions est de 16 et une vingtaine d'autres personnes ont été blessées, dont certaines grièvement. Neuf personnes ont été tuées dans la deuxième explosion et sept dans la première", a déclaré Abudulahi Mohamed, un responsable de la police à Baidoa.

"Les lieux ciblés sont fréquentés par d'innocents civils, de sorte que toutes les victimes sont des civils, et le nombre de morts peut augmenter à tout instant à cause des blessés", a-t-il ajouté.

Un autre responsable de la police, Mohamed Adam, a donné le même bilan.

Selon des témoins, les deux attentats ont eu lieu à quelques minutes d'intervalle.

Ces attentats-suicide surviennent à la veille du premier anniversaire d'un attentat contre un camion qui avait fait plus de 500 morts à Mogadiscio. La responsabilité de cette attaque, la plus meurtrière de l'histoire de la Somalie, avait été attribuée aux islamistes somaliens Shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Les shebab ont juré la perte du gouvernement fédéral somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides y compris dans la capitale somalienne, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG