Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'ONU reporte une réduction des effectifs d'une mission de maintien de la paix au Somalie


Des soldats de la Mission de maintien de paix de l'Union africaine (Amison) venus du Burundi patrouillent dans la banlieue de Mogadiscio, en Somalie, 22 mai 2012.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a retardé lundi son plan visant à réduire les effectifs d'une mission de maintien de la paix en Somalie, estimant que les forces de sécurité somaliennes n'étaient pas suffisamment préparées.

Quelque 1.000 soldats de la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) devaient quitter le pays d'ici fin octobre mais le Conseil a adopté, à l'unanimité, une résolution reportant leur départ à la fin du mois de février. La mission compterait alors environ 20.000 soldats.

>> Lire aussi : Au moins cinq morts dans un attentat des shebab contre le ministère de la Sécurité en Somalie

Déployée en 2007 pour prêter main-forte au gouvernement somalien dans sa bataille contre les milices islamistes, l'Amisom opère sous mandat de l'ONU et reçoit des financements des Nations unies et de l'Union européenne.

Dans une lettre adressée au Conseil, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a expliqué que les projets de réduire la taille des troupes de l'Amisom "n'étaient pas réalistes", rappelant que la Somalie avait subi le pire attentat de son histoire en octobre dernier.

>> Lire aussi : Les shebab revendiquent une attaque près de la présidence en Somalie

Plus de 500 personnes avaient été tuées dans une attaque au camion piégé dans le centre de la capitale somalienne, Mogadiscio, une attaque attribuée aux shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Le Conseil a étendu son autorisation pour l'Amisom jusqu'au 31 mai 2019 et fixé à fin février 2019 le délai pour la réduction des effectifs de cette mission.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG