Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins 800 civils tués depuis le 18 février dans la Ghouta en Syrie


Un blessé syrien suite aux bombardements du gouvernement sur la ville de Hamouria, dans la région de la Ghouta orientale assiégée à la périphérie de la capitale Damas le 5 mars 2018.

Au moins 800 civils, dont 177 enfants, ont été tués dans des bombardements sur la partie rebelle de la Ghouta orientale depuis le début, le 18 février, d'une offensive du régime, a indiqué mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dix-neuf civils, dont 4 enfants, ont été tués mardi selon l'OSDH.

>> Lire aussi : La Ghouta attend la "trève humanitaire" décidée par Moscou

Mais les bombardements sur l'enclave rebelle assiégée n'ont pas cessé de la journée, y compris durant les cinq heures (07H00-12H00 GMT) de trêve quotidienne décrétée par Moscou.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG