Liens d'accessibilité

Au moins 7 blessés dans des heurts lors de l'enterrement d'un adolescent en RDC


Des manifestants protestent contre les meurtres de deux habitants plus tôt dans la matinée à Beni, Nord-Kivu, RDC, 22 octobre 2014.

Au moins trois civils et quatre membres des forces de sécurité ont été blessés par balles mardi dans des heurts lors d'une manifestation après l'"assassinat" d'un adolescent dans l'est de la République démocratique du Congo, selon des sources officielles.

"Deux policiers, deux militaires et trois civils, dont une femme grièvement blessée, ont été touchés par balles réelles dans des manifestations contre l'assassinat d'un garçon par des hommes non encore identifiés", a déclaré à l'AFP Amisi Kalonda, administrateur du territoire de Beni, dans le Nord-Kivu.

L'adolescent est "la quatrième personne tuée en un mois", a déclaré à l'AFP un membre de la société civile, Paulin Bayonza. "La population en colère soupçonne les militaires récemment déployés dans le territoire de Beni d'être responsables de cette vague d'assassinats", selon lui.

Dans la région de Beni, des nombreuses milices sont actives ainsi que des rebelles musulmans ougandais de Forces démocratiques alliées (ADF), accusés d'exactions sur des civils.

Ces groupes armés locaux et étrangers affrontent régulièrement l'armée congolaise.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG