Liens d'accessibilité

Six morts dans des combats entre l'armée et des milices en RDC

  • VOA Afrique

Les militaires Fardc dans le camp de Nyamilima, 5 Juin 2017. (VOA/Charly Kasereka)

Six personnes dont deux soldats sont morts dimanche dans l'est de la République démocratique du Congo lors d'affrontements entre l'armée régulière et l'une des nombreuses milices actives dans cette région du Nord-Kivu.

Les combats ont eu lieu près de Beni après l'attaque d'une "position" de l'armée par une coalition de deux groupes "Maï Maï", mot swahili qui désigne les groupes armés d'auto-défense communautaire.

"Nous avons mis en déroute la coalition des Maï Maï qui est venue attaquer notre position de Bulambo Isale. Le bilan est de quatre morts chez les Maï Maï, et quatre blessés. Deux soldats des Forces armées (Fardc) sont tombés sur le champ de bataille.

Pour l'instant, la situation est sous contrôle de l'armée", a déclaré à un correspondant de l'AFP un porte-parole de l'armée dans la région, le lieutenant Jules Tshikudi.

D'après certaines sources, l'assaut aurait été mené par une coalition entre "Maï Maï" Mazembe et Malaika défendant la communauté nande.

Dans la région, les positions de l'armée sont souvent "une casemate aux croisements de deux pistes en brousse avec des soldats en poste depuis des années", expliquait récemment à l'AFP un expert militaire des Grands lacs. "Au petit matin, les rebelles attaquent, et s'emparent de leurs armes", ajoutait cette source.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG