Liens d'accessibilité

A Bujumbura, les déchets envahissent les rues


Des vendeuses dans les rues de Bujumbura, le 3 février 2016.

La société Burundi Cleaning Company a remporté le marché public des déchets ménagers de la ville Bujumbura. Toutefois ces déchets ne sont pas collectés régulièrement.

Certains habitants se plaignent des effets nocifs sur la santé des déchets laissés à l'air libre. La mairie intervient régulièrement pour déplacer ces déchets ménagers.


Dans le quartier de Nyakabiga, au centre-ville de Bujumbura, bon nombre d’habitants se plaignent de leurs déchets ménagers qui traînent pendant des semaines dans leurs parcelles respectives.

Malgré la décision de la mairie qui a octroyé l’enlèvement de ces déchets à la société Burundi Cleaning Company, les habitants ont peur pour leur santé, car ces déchets ne sont pas enlevés dans les délais convenus.

Un résident se plaint de cette "défaillance dans leurs promesses", craignant que des "maladies apparaissent".

La mairie sensibilise la population pour mieux dégager les déchets".
David Ndayizeye, responsable de la propreté dans la capitale Bujumbura

Quand les déchets abondent, la municipalité intervient pour les déplacer dans des centres de traitements habilités se trouvant dans deux autres localités du nord et du sud de la capitale.

" La mairie sensibilise la population pour mieux dégager les déchets", explique David Ndayizeye, responsable de la propreté dans la capitale Bujumbura. "La mairie prend la responsabilité directement".

Pour Burundi Cleaning Company, les déchets sont enlevés même si des problèmes de paiement de la redevance (variant entre 2000 et 10 000 francs burundais selon les quartiers) subsistent.

On travaillant avec réticence, les problèmes ne manquent pas, la population devrait, en principe, donner une contrepartie pour notre travail".
Patrice Magnus Nyandwi, superviseur des travaux

Selon Patrice Magnus Nyandwi, superviseur des travaux, "on travaillant avec réticence, les problèmes ne manquent pas, la population devrait, en principe, donner une contrepartie pour notre travail".

Les habitants de Bujumbura craignent que des maladies comme le choléra ne se déclarent, si les déchets ne sont pas enlevés à temps pour le début de la saison des pluies.​

Christophe Nkurunziza, correspondant à Bujumbura

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG