Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Togo

Yali Pitch Competition, ou le premier pas entrepreneurial

Les trois lauréats du Yali Pitch Competition 2019, Lomé, le 24 octobre 2019. (VOA/Kayi Lawson)

Global Alumni Association of Togo (GAAT), a organisé un concours de pitch, dénommé ‘‘Yali Pitch Competition’’, pour des jeunes porteurs de projets.

La compétition a eu lieu le 24 octobre dernier, entre boursiers des YALI (Young African Leaders Initiative) régionaux, notamment Accra, Lagos et Dakar. Ce concours, qui en est à sa deuxième édition, mise sur l’originalité et l’impact social.

Togo: un concours pour des jeunes porteurs de projets
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:48 0:00


Sur les six projets sélectionnés pour la finale du "Yali Pitch Competition", trois ont été primés.

Manibézouwé Gnarou, qui a remporté le 1er prix, a défendu un projet de ferme agro-écologique. Il a mis en avant la production du piment Bio, comme tous les légumes produits dans la ferme école de sa coopérative.

"En 2016, j’ai lu un article de l’OMS qui disait qu’il y avait eu plus de 3 millions de personnes dans le monde qui ont perdu la vie pour avoir mangé des aliments produits avec des pesticides chimiques. J’étais scandalisé parce que c’était la moitié de la population de notre pays le Togo. Donc nous avons créé une ferme agro-écologique qui nous permet d’offrir des fruits et légumes naturels à nos concitoyens", expliquant les raisons qui ont poussé à la création de cette ferme qui est opérationnelle depuis février dernier.

Se réclamant d'une entreprise sociale, M. Grarou a fait savoir qu’il mettait l’humain au centre de leur activité. "L’aspect le plus important dans ce que nous faisons, c’est l’humain. C’est la jeunesse togolaise que nous voulons encourager dans l’entrepreneuriat agricole et surtout agro-écologique", a-t-il soutenu.

Les lauréats avec les membres du Jury et du bureau du GAAT, Lomé, le 24 octobre 2019. (VOA/Kayi Lawson)
Les lauréats avec les membres du Jury et du bureau du GAAT, Lomé, le 24 octobre 2019. (VOA/Kayi Lawson)

Même si l’écart entre le trois lauréats n’est pas assez grand, à peine 1 point, la présidente du jury, Essi Farida Géraldo, revient sur ce qui a milité en faveur de la ferme agro-écologique.

"Le premier prix, nous l’avons choisi grâce à son originalité et surtout de l’impact sur tous les plans. L’impact social, l’impact sur la santé et la clarté du projet. Parce que la plupart des candidats ont des idées qui sont intéressantes mais n’ont pas pu montrer vraiment la richesse et l’impact de ces projets", a expliqué Mme Géraldo.

Les projets primés lors de ce pitch ont un dénominateur commun, l’impact social. Boutamékpo Adakpo, qui a eu le troisième prix, est le promoteur du projet ‘‘antivol moto défense’’. Son objectif est de contribuer à la sécurité des personnes et des biens, notamment les motos.

"Nous sommes partis d’un constat, beaucoup de motos sont volées. Moi-même j’ai été victime. Donc nous avons pensé mettre en place ‘antivol moto défense’’ qui est un dispositif qui permet de pouvoir sécuriser les motos contre le vol, que ce soit en stationnement ou en situation de braquage", a révélé Boutamékpo Adakpo, précisant qu’une fois que "le système est installé sur votre moto, ça permet au moteur de pouvoir se bloquer et en même temps déclencher une alarme".

Le jury a dû faire des recommandations aux porteurs de projets afin de les rendre plus compétitifs.

"Ce serait bien d’intégrer un système de géolocalisation à votre système. Parce que si le voleur le prend et que ça se bloque, s’il n’y a pas de géolocalisation, il peut coincer l’engin quelque part, après revenir la nuit et partir avec. Et donc vous n’aurez vraiment pas résolu un problème. Permettre à ce que même là où l’engin est bloqué soit signalé directement au poste de police le plus proche", a dit Sylvio Combey, membre du Jury, s’adressant au gagnant du 3e prix.

Toujours sur l’amélioration du système présenté, le jury est revenu sur le timing d’alerte. "Vous avez parlé aussi du timing d’alerte. Tantôt c’est 30 secondes tantôt c’est 30 minutes. Et si on part du principe que c’est 30 secondes, si la moto est volée et c’est 30 secondes c’est bien mais si je suis braqué et que c’est 30 secondes, le voleur revient et il peut me tuer ", a ajouté M. Combey tout en félicitant le lauréat.

Le premier prix est de 800 dollars, le second 650 dollars et le troisième prix 500 dollars. De petits fonds qui peuvent constituer un premier pas dans le monde entrepreneurial, a estimé le président du GAAT.

Hermann Toto, Président du GAAT, Lomé, le 24 octobre 2019. (VOA/Kayi Lawson)
Hermann Toto, Président du GAAT, Lomé, le 24 octobre 2019. (VOA/Kayi Lawson)


"Pitch Competition pour les YALI, les jeunes de 18-35 ans, pour les aider à mettre en place leur projet. Parce que nous avons constaté qu’il y a pleins de jeunes qui rédigent de bons projets mais qui n’ont pas d’appui aussi petit soit-il pour démarrer. Donc nous nous sommes dit avec ce concours nous pouvons aider chaque année trois jeunes à démarrer leurs activités et se prendre en charge", a laissé entendre Hermann Toto, sur les motivations de ce Pitch.

"Yali Pitch Competition" est l’une des activités du mois des Alumni, les anciens bénéficiaires des programmes d’échanges et d’étude aux Etats-Unis. Au programme : une opération de don de sang, des rencontres B2B, des activités socio-culturelle mais aussi communautaires.

Toutes les actualités

Le développement par les livres

Le développement par les livres
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:00 0:00

Le développement par les livres est-il illusoire?

Le développement par les livres est-il illusoire?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:46 0:00

Quatre marins d'un pétrolier enlevés

Le port de Lomé

Lundi matin, des individus armés ont attaqué le navire Tanker ELKA ARISTOTE Numéro IMO 9249099, aux larges des côtes togolaises aux environs de 3 heures. Ces individus ont réussi à prendre la fuite avec 4 otages, a-t-on appris de la préfecture maritime du Togo.

Le navire battant pavillon grec a été attaqué à environ 18 km du port de Lomé par des individus armés, a informé la préfecture maritime dans un communiqué.

Dans sa tentative, la garde armée embarquée à bord de ce navire n’a pas pu repousser ces individus armés. Ces derniers auraient fui à bord d’une embarcation en direction de la frontière maritime ouest, avec quatre otages, poursuit le communiqué. Ces otages sont deux Philippins,un Grec et un Georgien.

"Un membre de la garde armée est blessé par balle", fait savoir la préfecture maritime.

Quatre marins d'un cargo pétrolier enlevés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00


Le texte précise que la marine nationale togolaise a immédiatement dépêché un patrouilleur et une vedette rapide sur zone à la recherche des individus armés et des personnes kidnappées.

Le gouvernement togolais rassure qu’il met tout en œuvre pour retrouver les otages ainsi que les auteurs de cette attaque. Aussi, une enquête est ouverte par la gendarmerie maritime sous la direction du parquet de Lomé.

Quatre marins d'un cargo pétrolier enlevés

Quatre marins d'un cargo pétrolier enlevés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Semaine de la jeune fille à Lomé

Semaine de la jeune fille à Lomé
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:36 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG