Liens d'accessibilité

Washington réduit de 60% son personnel diplomatique à Cuba


Quelques personnes se prennent des photos devant l’ambassade américaine a Havane, Cuba, 11 août 2015.

L’annonce de cette décision intervient à la suite de mystérieuses "attaques" ciblant la santé du personnel de leur ambassade, a annoncé un haut responsable du département d'Etat américain

Les Etats-Unis "maintiennent" leurs "relations diplomatiques avec Cuba" malgré des "attaques d'une nature inconnue" qui ont causé des lésions à 21 employés de l'ambassade américaine à La Havane, a déclaré vendredi le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson.

Le rappel annoncé vendredi de plus de la moitié du personnel de l'ambassade vise à "minimiser le nombre de diplomates exposés" à d'éventuelles nouvelles "attaques", a expliqué le chef de la diplomatie dans un communiqué, promettant que l'enquête se poursuivrait "de manière dynamique" pour en déterminer les causes et les auteurs.

Les Etats-Unis ont ainsi ordonné à plus de la moitié de son personnel de quitter Cuba.

L’ambassade américaine se verra donc réduit de près de 60% de son personnel. Mais il s’agit surtout du personnel non-essentiel mais aussi des membres de familles des diplomates qui doivent partir de Cuba.

Dans le même temps, les autorités américaines mettent en garde leurs ressortissants qui voudraient se rendre à Cuba.

Washington pointe Cuba du doigt dans ce qui parait être une attaque sonique contre ses diplomates.

Mais le ministre cubain des affaires étrangères Burno Rodriguez a, lors d’une rencontre mardi avec le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, nié toute attaque du genre. Le numéro un de la diplomatie cubaine a plutôt invitée Washington de cesser de politiser la siutaion.

Au moins 21 diplomates américains et des membres de leur famille ont été affectés par cette présumée attaque, perdant presque leur ouïe, selon les investigations américaines.

Selon CNN, un officiel américain a déclaré qu’une cinquantaine d’attaques de ce genre auraient été menées en août dernier contre les installations diplomatiques des Etats-Unis à Cuba.

Les Etats-Unis et Cuba ont repris leurs relations diplomatiques vers la fin du deuxième mandat du président Barack Obama en 2016.

Une ambassade a même été rouverte après plusieurs années de rupture.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG