Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Washington lève l'interdiction de visas pour les ressortissants du Tchad

Plusieurs mois après avoir placé le Tchad sur leur liste noire, interdisant l'entrée sur leur territoire à tout ressortissant tchadien, les Etats-Unis ont levé la mesure. Washington assure que N'Djamena répond désormais au minimum standard de sécurité et d'échange d'informations.

Selon le communiqué de la Maison Blanche, "le président Donald J. Trump a annoncé la levée des restrictions de voyage imposées aux ressortissants tchadiens après une période d'examen au cours de laquelle le gouvernement du Tchad a amélioré ses pratiques de gestion de l'identité et de partage de l'information".

>> Lire aussi : Washington étend son décret migratoire à trois nouveaux pays, dont le Tchad

Pour rappel, le 24 septembre 2017, Donald Trump avait signé la Proclamation 9645 qui "a ordonné aux Départements d'État et de Sécurité intérieure de restreindre l'entrée de certains ressortissants des pays identifiés comme déficients en partage des pratiques, sous réserve d'exceptions et de dérogations limitées au cas par cas, afin de protéger la sécurité et le bien-être des États-Unis"

Washington assure que "le Tchad est un partenaire essentiel et vital de la mission antiterroriste des États-Unis. Le Tchad a fait des progrès significatifs et remplit désormais les critères de base établis dans la Proclamation présidentielle. "

Les Etats-Unis mettent fin aux restrictions de voyage imposées au Tchad prennent fin le 13 avril et précisent que les citoyens tchadiens "pourront à nouveau recevoir des visas pour voyager aux États-Unis".

La Maison Blanche se félicite aussi "des pratiques améliorées des autorités tchadiennes, qui montrent clairement que les pays placés sur la liste des restrictions de voyage ont accès à une rampe de lancement. Ces améliorations amélioreront la sécurité de la population du Tchad et des États-Unis. Les États-Unis attendent avec intérêt la poursuite de la coopération avec le Tchad en matière de sécurité, de bonne gouvernance, de santé et de développement économique."

>> Lire aussi : Délégation américaine pour évaluer la sécurité des passeports tchadiens

Selon le président Donald Trump, dans un décret de septembre 2017, le Tchad ne "coopère pas avec le gouvernement américain" et "ne partage pas de manière adéquate les informations concernant la sécurité du public et le terrorisme".

Une délégation sécuritaire américaine avait effectué une visite de travail en décembre 2017 au Tchad pour s'enquérir des "faiblesses" des pièces d'identité au Tchad, alors que les Etats-unis avaient placé le pays sur leur liste noire, interdisant l'entrée sur leur territoire à tout ressortissant tchadien.

Les troupes tchadiennes participent à la lutte contre le jihadisme en Afrique au sein du G5 Sahel, de la force multinationale mixte (FMM), contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram) et avec un contingent de Casques bleus dans la force onusienne (Minusma) au Mali.

Toutes les actualités

Un chef coutumier et 4 civils tués dans deux attaques à Beni

Soldats des FARDC à Paida, près de Beni, dans la province du Nord-Kivu en RDC, le 7 décembre 2018.

Un chef traditionnel et quatre civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans deux attaques dans le territoire de Beni, théâtre de violences permanentes dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris des sources militaire et administrative.

"Nous avons repoussé la nuit une attaque des ADF (Allied Democratic Forces, rebelles musulmans ougandais) à Magboko près d'Oicha. Les combats se sont poursuivis jusqu'à la fuite de l'ennemi que nous poursuivons. Malheureusement, deux civils ont été exécutés", a déclaré à l'AFP le major Mak Hazukay, porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu (est).

A Eringeti, situé à 30 km de cette première localité attaquée et à 60 km au nord de la ville de Beni, un chef coutumier a été tué avec deux autres civils dont une femme", a indiqué Donat Kibwana, administrateur du territoire de Beni.

"Si à Magboko, l'incursion des ADF ayant fait deux morts a débuté vers 23 heures, pour le cas d'Eringeti, les enquêtes sont en cours pour identifier les auteurs de cet acte", a précis M. Kibwana.

"Les victimes de Magboko ont été tuées à la machette alors que celles d'Eringeti ont été tuées par balles tirées par des éléments en uniformes non encore identifiés", a souligné Teddy Kataliko, l'un des responsables de la société civile du territoire de Beni.

"C'est inconcevable qu'un chef du village soit abattu dans un milieu où l'armée est déployée", a-t-il ajouté.

Miliciens musulmans ougandais présents dans l'est de la RDC depuis 1995, les ADF sont accusés par le gouvernement congolais et la mission de l'ONU, la Monusco, d'être responsables des massacres des civils dans la région de Beni, ayant fait plus de mille morts depuis octobre 2014.

Cette appréciation est remise en cause par un rapport du Groupe d'étude sur le Congo (GEC) de l'Université de New York, selon lequel les ADF portent effectivement une part très importante de responsabilité dans ces tueries, mais au côté d'autres éléments armés, parmi lesquels des soldats de l'armée régulière.

Le village de Mukoko déserté à Beni après les massacres (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:55 0:00

Dans l'est congolais, plusieurs dizaines de groupes armés locaux et étrangers sont actifs depuis plus de deux décennies.

La montée de l'extrême-droite en Afrique du Sud

La montée de l'extrême-droite en Afrique du Sud
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:17 0:00

La poterie de Mama Aicha : un savoir-faire ancestral

La poterie de Mama Aicha : un savoir-faire ancestral
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:37 0:00

Les nomades soudanais, loin de la révolution

Les nomades soudanais, loin de la révolution
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Finale de la CAN 2019

Finale de la CAN 2019
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:12:16 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG