Liens d'accessibilité

Baisse du nombre d'entrées aux Etats-Unis au premier semestre


Washington Monument, Lincoln Memorial.

Le nombre de personnes entrant aux Etats-Unis et qui ne sont pas citoyens américains ou titulaires d'un permis de séjour a baissé de 4% au premier semestre, selon des chiffres publiés mercredi.

Ces chiffres, qui compilent les entrées sur le territoire américain sous le régime appelé I-94 (exemption de visa), font apparaître que 33,864 millions de personnes ont passé les frontières aériennes, terrestres et portuaires américaines, soit une baisse de 3,9% sur la même période l'an passé.

Le nombre d'entrées du voisin septentrional canadien a progressé (+4,8%), mais celles du Mexique, au sud, ont diminué de 9,4%, selon les statistiques publiées par l'International Travel Association (ITA) et le National Tourism and Travel Office (NTTO) qui dépendent du ministère du Commerce.

Le président Donald Trump veut construire un mur entre le Mexique et les Etats-Unis pour empêcher l'immigration illégale et les relations entre les deux pays se sont fortement dégradées depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier dernier.

Pour l'Europe, la baisse est de 2,6% et pour le reste du monde de 5,7%.

Le nombre d'arrivées en provenance de France a augmenté de 1,5% mais celles du Royaume-Uni ont chuté de 6,2% et celle de Russie de 28,2%.

Le recul est également particulièrement prononcé pour le Moyen-Orient (-29,8%) et l'Afrique (-27%). L'administration Trump a interdit de manière permanente en septembre l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de six pays du Moyen-Orient et africains (Yémen, Syrie, Libye, Iran, Somalie, Tchad), plus la Corée du Nord. Cette décision fait toutefois l'objet de recours en justice.

Des mesures de sécurité ont aussi été mises en place pour obliger les personnes venant de certains pays du Moyen-Orient à ne pas voyager avec des appareils électroniques en cabine.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG