Liens d'accessibilité

Voice of America et RFE menacés d'être classés "agent de l'étranger" en Russie

  • VOA Afrique

Une plaque sur le bâtiment de Voice of America à Washington, D.C.

Les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty, financées par le Congrès américain, sont les premiers médias risquant d'être enregistrés en tant qu'"agents de l'étranger" en Russie à la faveur d'une nouvelle loi.

Le ministère russe de la Justice a indiqué dans un communiqué avoir notifié par courrier aux deux radios américaines et à plusieurs de leurs projets, notamment sur le Caucase, la Sibérie et la Crimée, un possible enregistrement prochain sous cette appellation controversée.

Les députés russes ont adopté mercredi une loi permettant de classer tout média international comme "agent de l'étranger" sur décision du ministère de la Justice. Ce texte est présenté comme une riposte après l'enregistrement aux Etats-Unis sous cette désignation de la chaîne RT, contrôlée par l'Etat russe.

La loi doit encore être adoptée par la chambre haute du Parlement et promulguée par Vladimir Poutine.

Radio Liberty avait déjà dénoncé dans un communiqué cette loi, en soulignant faire déjà face à des restrictions plus grandes en Russie que celles rencontrées par RT aux Etats-Unis.

La loi russe, critiquée par Berlin et l'ONG Amnesty international, contraint notamment les entités concernées à donner des informations aux autorités sur leur situation financière, et à préciser dans les documents qu'elles produisent qu'ils sont classés comme tels.

Des parlementaires russes ont estimé que les chaînes américaine CNN et allemande Deutsche Welle pourraient également être concernées, mais le ministère de la Justice n'a pour le moment pas évoqué cette possibilité.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG