Liens d'accessibilité

Pas de poursuites fédérales contre six policiers américains après l'affaire Freddie Gray

  • VOA Afrique

Manifestants réclamant "Justice pour Freddie" devant un commissariat de police, Baltimore, Maryland, Gray, le 21 avril 2015

Le ministère américain de la Justice a annoncé mardi qu'il n'engagerait pas de poursuites contre six agents de la police de Baltimore, dans le cadre de l'enquête fédérale ouverte après la mort de Freddie Gray, un jeune Noir mortellement blessé dans un fourgon de police en 2015.

"Le ministère de la Justice a déterminé qu'il n'existe pas suffisamment de preuves pour conclure sans incertitude" que les six policiers mis en cause "ont volontairement bafoué les droits civils de M. Gray. En conséquence, l'enquête a été fermée, sans engager de poursuites", a déclaré le ministère dans un communiqué.

En avril 2015, une enquête fédérale avait été ouverte pour déterminer si les droits civils du jeune homme avaient été lésés.

Six policiers avaient été mis en cause dans la mort de Freddie Gray, 25 ans, à Baltimore en avril 2015.

Le jeune homme a subi, dans des circonstances qui n'ont jamais été clairement établies, une fracture des vertèbres cervicales lors de son transport dans un fourgon de police le 12 avril, avant de succomber à ses blessures le 19 avril.

Le procureur de Baltimore avait annoncé en juillet 2016 l'abandon des poursuites contre les six policiers impliqués dans cet homicide.

Le mort de Freddie Gray avait accru les tensions raciales déjà très vives aux Etats-Unis, et était devenue, pour beaucoup, le symbole des violences policières envers la communauté noire.

Dans la ville de Baltimore, où des émeutes avaient éclaté, les autorités avaient dû déclarer l'état d'urgence et appeler les militaires de la garde nationale en renfort, pour tenter de rétablir le calme.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG