Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Snapchat de plus en plus prisé des 18-24 ans aux Etats-Unis


Le réseau social Snapchat est désormais utilisé par 78% des 18-24 ans aux Etats-Unis, soit quasiment autant que Facebook (80%), selon une étude publiée par l'institut indépendant Pew Research Center.

La popularité de Snapchat est concentrée sur les moins de 30 ans (68%). A l'échelle de la population américaine, le taux d'utilisation n'atteint que 27%.

Dans une étude publiée fin août, le cabinet spécialisé eMarketer avait estimé que le nombre d'utilisateurs de Snapchat chez les 18-24 ans (24,4 millions) avait déjà dépassé son équivalent chez Facebook (23,5). Il faisait le même constat pour les 12-17 ans.

Pour eMarketer, il s'agit bien d'une tendance qui devrait s'affirmer en 2018.

>> Lire aussi : Entrée en force de Snap en bourse

Fin 2017, Snapchat comptait 187 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde, en hausse de 18% sur un an. Quelque 80 millions d'entre eux se trouvent en Amérique du Nord.

Snap, la maison mère de Snapchat, a récemment fait face à un mouvement de mécontentement de la part de nombreux utilisateurs, échaudés par la refonte de l'application.

Avec AFP

Une pétition en ligne appelant à revenir à l'ancienne version a réuni plus de 1,2 million de signatures mais Snap n'a pas cédé et conservé ce nouvel agencement qui sépare plus clairement le contenu posté par les contacts personnels et celui des marques.

Le réseau social, qui a réalisé en 2017 une perte nette colossale de 3,4 milliards de dollars, représentant le quadruple de son chiffre d'affaires (824 millions), demeure fragile. Comme en atteste son cours de Bourse: 16,32 dollars mardi en clôture, soit moins que son prix d'introduction de 17 dollars, en mars 2017.

Le 21 février, la star de la télé-réalité Kylie Jenner, membre du clan Kardashian-Jenner, a laissé entendre dans un message qu'elle n'utilisait plus Snapchat, dont elle est l'une des personnalités les plus influentes.


Le jour même, le titre a perdu 6% en une séance (environ 1,3 milliard de dollars). La jeune femme de 20 ans a depuis semblé revoir sa position, postant dimanche sur le réseau social une vidéo de son nouveau-né, Stormi.

L'étude publiée jeudi par le Pew Research Center montre également que la proportion de sondés, toutes catégories confondues, déclarant utiliser Facebook est en recul pour la première fois, passant de 79% à 76%.

L'enquête a été réalisée du 3 au 10 janvier auprès d'un échantillon représentatif de 2.002 personnes majeures.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG