Liens d'accessibilité

Une vingtaine de morts dans des affrontements en Centrafrique


Des ex-combattants Séléka engagés dans le pré-DDR à Bria, en Centrafrique, le 25 février 2017. (VOA/Freeman Sipila)

Plus d'une vingtaine de personnes ont perdu la vie mercredi dans des affrontements entre groupes armés dans la ville de Béma dans le sud-est. La localité est par ailleurs vidée d'une partie de ses habitants.

Les combats ont opposé une bande armée appelée groupe d'auto-défense à une faction ex-Séléka.

Mercredi dans la matinée, des hommes armés ont attaqué la position des ex-Séléka et sont parvenus à leur reprendre le contrôle de la ville.

Le bilan de ces heurts qui ont duré plusieurs heures n'est pas encore officiellement connu, mais des sources locales contactées par VOA Afrique parlent d’une vingtaine morts et de nombreux blessés.

Il est difficile pour le moment de dire avec exactitude ce qui se passe dans cette localité de la Préfecture du Mbomou.

Craignant la reprise des hostilités, la quasi-totalité d’habitants ont trouvé refuge en brousse ou encore dans les villages voisins.

La Minusca, la mission de l'ONU pour le maintien de la paix assure avoir pris des dispositions pour multiplier ses patrouilles dans la région.

Le 03 août dernier, 6 volontaires de la Croix Rouge Centrafricaine ainsi qu'une trentaine d'autres personnes ont été tués dans des affrontements similaires à Gambo, une autre localité du Mbomou.

A Bangui, les autorités observent un mutisme total.

Reportage de Freeman Sipila a Bangui pour VOA Afrique

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG