Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Une ville américaine débaptise son avenue Martin Luther King

La dernière comparution publique de Martin Luther King à Memphis, le 4 avril 1968.

Les habitants de la grande ville américaine de Kansas City ont voté pour retirer le nom de Martin Luther King d'un de leurs boulevards, ont rapporté les médias locaux.

Quelque 70% des personnes qui se sont prononcées lors de cette consultation mardi ont opté pour que cette artère longue de 16 km reprenne son nom précédent, "The Paseo".

Kansas City, la plus grande ville de l'Etat du Missouri située à la frontière avec le Kansas, était l'une des seules métropoles américaines à ne pas avoir de rue au nom du célèbre militant pour les droits civiques.

Le conseil municipal avait donc décidé en janvier de rebaptiser "The Paseo" du nom de Martin Luther King.

Mais la mesure n'a pas été appréciée par une part importante de la population qui, tout en estimant que la ville se devait de rendre hommage à l'emblématique pasteur, préférait conserver le nom du boulevard historique.

Regroupés dans une association, "Save The Paseo", ces habitants ont rassemblé suffisamment de voix pour obtenir l'organisation d'une consultation populaire, qui leur a offert une victoire.

"The Paseo" n'aura donc gardé le nom de Martin Luther King que neuf mois.

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG