Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La sénatrice américaine Tammy Duckworth devient maman à 50 ans


La sénatrice Tammy Duckworth, prenant la parole au Capitole, à Washington, le 14 février 2018.

La sénatrice Tammy Duckworth, ancienne pilote de l'armée américaine, qui a perdu ses deux jambes dans la guerre en Irak, a mis au monde une petite fille. Elle s'était rendue célèbre en reprochant à Donald Trump d'avoir évité la mobilisation pendant la guerre du Vietnam.

"Bryan, Abigail et moi ne pourrions pas être plus heureux d'accueillir notre petite Maile Pearl dans la famille", a écrit sur Twitter l'élue démocrate de Chicago, qui a accouché dans une clinique de la banlieue de Washington selon le quotidien Chicago Sun Times.

L'ancienne militaire, lieutenant-colonel à la retraite, est déjà maman d'une fille, Abigail, née en 2014 alors qu'elle était élue depuis deux ans à la Chambre des représentants. Son mari, Bryan Bowlsbey, est également un vétéran de la guerre d'Irak.

Plusieurs élus des deux bords l'ont félicitée sur Twitter. "Vous êtes une inspiration pour toutes les mères qui travaillent", l'a ainsi saluée la sénatrice démocrate du Nevada, Catherine Cortez Masto.

Née en Thaïlande, elle a perdu ses jambes et frôlé la mort en Irak le 12 novembre 2004, quand l'hélicoptère "Blackhawk" qu'elle co-pilotait a été touché par une roquette.

>> Lire aussi : Portrait de Tammy Duckworth, une "héroïne américaine"

Après une longue rééducation avec des prothèses, elle est devenue directrice du département pour les vétérans de l'Etat de l'Illinois puis, nommée par le président Barack Obama en 2009, secrétaire adjointe aux Anciens combattants.

En révélant sa grossesse, la sénatrice avait dénoncé le "manque de représentativité qui existe dans notre pays".

Le Sénat compte désormais 23 élues sur 100 membres -un record dans son histoire- avec la républicaine du Mississippi Cindy Hyde-Smith qui a prêter serment lundi pour siéger à la Chambre haute du Congrès. Elle remplace Thad Cochran, démissionnaire pour raisons de santé, jusqu'aux élections parlementaires de novembre.

Occupant l'ancien siège de Barack Obama depuis 2016, Tammy Duckworth est célèbre pour avoir recadré le président Donald Trump en janvier 2018.

>> Lire aussi : Aux Etats-Unis, même les anciens combattants risquent l'expulsion

"Je n'ai pas de leçon à recevoir sur les besoins militaires de quelqu'un qui a échappé à cinq reprises à la conscription", avait-elle lancé, accusant le commandant en chef d'avoir évité la mobilisation pendant la guerre du Vietnam.

Tammy Duckworth est née en 1968 à Bangkok où son père, ancien Marine, travaillait dans l'humanitaire. Après avoir vécu à Singapour et Jakarta, sa famille s'est installée à Hawaï où elle a survécu grâce à l'aide alimentaire gouvernementale.

Elle s'était destinée à la diplomatie avant de décider de s'engager dans l'armée.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG