Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Tchad

Les rebelles tchadiens ont "perdu une bataille mais pas la guerre"

Des soldats tchadiens patrouillent dans la région du Tibesti, près de Bardai, au Tchad, le le 28 mars 1999.

Le groupe armé tchadien visé par des frappes aériennes françaises début février dans le nord-est du Tchad a estimé lundi avoir perdu une bataille mais pas la guerre après la capture d'au moins plusieurs dizaines de ses combattants.

"Une bataille est perdue mais pas la guerre", a déclaré à l'AFP Youssouf Hamid, porte-parole de l'Union des forces de la résistance (UFR).

Le groupe est entré fin janvier au Tchad depuis la Libye, où il était basé. A la demande de N'Djamena, la France a annoncé avoir procédé à trois reprises à des frappes de Mirage 2000 contre la colonne de pick-up.

"On ne savait pas que la France interviendrait. Normalement, ils font du renseignement, ça on le sait. On ne s'attendait pas à des frappes", a déclaré M. Hamid.

"Il n'y a pas eu un seul combat entre (les combattants de l'UFR) et l'armée tchadienne. C'est la France qui a combattu, pas les Tchadiens", a-t-il pesté.

Samedi, l'armée tchadienne avait annoncé avoir capturé "plus de 250 terroristes, dont quatre principaux chefs", saisi plus de quarante véhicules et "plusieurs centaines" d'armes.

Selon M. Hamid, qui a qualifié ce bilan de "fantaisiste", une "trentaine" de combattants de l'UFR se sont rendus à l'armée tchadienne après s'être réfugiés dans une grotte à la suite des bombardements français, "sans qu'il y ait de combats".

L'UFR est un groupe armé né en 2009 dont la majorité des membres et des chefs est à l'origine d'une tentative de putsch en 2008 stoppée in extremis aux portes du palais présidentiel de N'Djamena grâce à l'appui de l'allié français.

Dirigé par Timan Erdimi, neveu du président Idriss Déby Itno et de l'ethnie zaghawa comme lui, le groupe comptait sur des défections au sein de l'armée pour grossir ses rangs lors de sa dernière offensive.

Des sources au sein de l'UFR ont affirmé que plusieurs dizaines de militaires de l'armée les avaient rejoints, sans qu'il soit possible de confirmer l'information.

Depuis son arrivée au pouvoir en 1990 avec l'aide de Paris, Idriss Déby, qui avait renversé Hissène Habré, a toujours pu compter sur son allié français.

Toutes les actualités

Atteint par la poliomyélite, il devient entraîneur de foot

Atteint par la poliomyélite, il devient entraîneur de foot
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:11 0:00

Abakar Moussa Kallé, entraîneur de foot malgré son handicap

Abakar Moussa Kallé, entraîneur de foot malgré son handicap
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:54 0:00

Les travailleurs du secteur public suspendent leur grève

Oumar Yaya Hissein, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, le 30 décembre 2019. (VOA/André Kodmadjingar)

Au Tchad, les partenaires sociaux et le gouvernement ont paraphé un accord ayant abouti à la suspension de la grève dans le secteur public. Débrayage pour revendiquer leurs salaires, primes et indemnités coupés depuis 2016 qui a paralysé pendant deux jours l’administration publique la semaine dernière.

Dans cet accord dont la VOA Afrique a eu copie, le gouvernement s’engage à payer 35% des augmentations générales spécifiques AGS en 2020, à rétablir 35% des primes et indemnités en 2020 et 15% en 2021, à lever le gel des effets financiers des avancements et reclassements en 2020.

Réactions à N'Djamena après la suspension de la grève
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:28 0:00


En ce qui concerne le paiement des frais de transport, Oumar Yaya Hissein, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a déclaré que les économies qui pourront être réalisées suite aux travaux d’assainissement du fichier de la solde et de l’audit des diplômes seront affectées au paiement partiel des frais de transport.

Le reliquat sera réglé par le gouvernement de façon graduelle. Il informe par ailleurs que dans l’optique d’une paix sociale durable, le haut comité technique tripartite mettra en place une équipe afin de préparer un pacte social dans un délai n’excédant pas 45 jours.

Barka Michel, porte-parole de la plateforme syndicale revendicative, le 30 décembre 2019. (VOA/André Kodmadjingar)
Barka Michel, porte-parole de la plateforme syndicale revendicative, le 30 décembre 2019. (VOA/André Kodmadjingar)


Pour Barka Michel, porte-parole de la plateforme syndicale revendicative, les objectifs des travailleurs sont atteints, car les revendications sont satisfaites.

"Mais nous sommes prudents parce que nous avons déjà des promesses faites par écrit qui sont restées lettre morte mais c’est plus précis cette fois-ci", a-t-il précisé.

A propos du pacte social proposé par le gouvernement Barka Michel a souligné que "le pacte est un document important pour les travailleurs et dedans, il y a des choses qui doivent engager le gouvernement parce que si les travailleurs s’engagent à maintenir la paix sociale sans grève, il faut une contrepartie".

Si le gouvernement et les responsables syndicaux ont trouvé un compromis qui a permis de suspendre la grève dans le secteur public, les tenanciers des bars et autres maquis durcissent leur position. Ceux de N’Djamena observent une grève de deux jours à partir de lundi en fermant bars et alimentations.

Par contre, ceux de Moundou, capital économique du Tchad, décident de fermer boutique toute la semaine pour protester contre l’augmentation des prix des produits des Brasseries du Tchad.

Fermeture des bars et des maquis tchadiens pour protester contre la hausse des prix
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:28 0:00

Réactions à N'Djamena après la suspension de la grève

Réactions à N'Djamena après la suspension de la grève
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:28 0:00

Fermeture des bars et des maquis tchadiens pour protester contre la hausse des prix

Fermeture des bars et des maquis tchadiens pour protester contre la hausse des prix
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:28 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG