Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un soldat tué dans une attaque de Boko Haram au Cameroun


Des soldats camerounais et tchadiens sur le front à Fotokol, Cameroun, le 19 fevrier 2015

Un soldat camerounais a été tué et quatre autres blessés dans une embuscade tendue dans le nord du Cameroun par des éléments du groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

Les quatre soldats camerounais blessés ont été "évacués par l'armée tchadienne par hélicoptère" vers N'Djamena, a indiqué à l'AFP une source militaire tchadienne. "Les assaillants ont emporté le corps du soldat camerounais", a-t-elle affirmé.

L'attaque s'est déroulée "entre Fotokol et Kousseri" dans la région de l'Extrême-Nord camerounais, voisine du Tchad, où les incursions du groupe jihadiste sont fréquentes, selon la même source.

>> Lire aussi : Au moins cinq personnes tuées par Boko Haram dans l’Extrême Nord du Cameroun

Les armées du Tchad, du Cameroun, du Nigeria et du Niger - regroupées dans une Force multinationale mixte (FMM) - combattent Boko Haram conjointement depuis 2015.

Vendredi, au moins cinq civils nigériens ont été tués dans une attaque de Boko Haram dans le sud-est du Niger. Le même jour, un soldat tchadien avait été tué dans un accrochage meurtrier avec des combattants du groupe jihadiste dans la région du lac Tchad.

>> Lire aussi : Au moins six morts lors d'une attaque de Boko Haram au Cameroun

Boko Haram, né au Nigeria, sévit essentiellesment dans ce pays, mais frappe également dans plusieurs pays voisins - Tchad, Cameroun et Niger.

Depuis 2009, plus de 20.000 personnes sont mortes au seul Nigeria, victimes des actions de Boko Haram et du conflit qui l'oppose à l'armée.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG