Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins cinq personnes tuées par Boko Haram dans l’Extrême Nord du Cameroun


Les forces de sécurité camerounaises déployées après un double attentat suicide dans le village de Kolofata, Extrême nord, Cameroun, 13 septembre 2015.

Au moins cinq ont été tuées samedi dans une attaque attribuée au groupe jihadiste Boko Haram entre les villages de Bourvare et Goumouldi dans l’extrême nord du Cameroun, rapporte le correspondant de VOA Afrique sur place.

Bourvare est un village camerounais proche du Nigeria. Le village Goumouldi est, quant à lui, situé à moins de 5 kilomètres du poste frontalier de Kerawa à la frontière avec le Nigeria.

Les cinq personnes "ont été tuées par Boko Haram ", affirment les sources locales à VOA Afrique.

>> Lire aussi : Au moins six morts lors d'une attaque de Boko Haram au Cameroun

Jeudi dernier, trois autres personnes ont également été tuées dans la ville de Kordo, toujours dans l’extrême nord du pays.

Dans la nuit du 20 au 21, la localité d’Assigahsia, toujours dans la région de l’Extrême nord, avait été attaquée par les éléments de Boko Haram qui "ont (aussi) tué cinq personnes, blessé 5 autres et incendié des maisons avant de regagner leur refuge au Nigeria voisin", a confié à VOA Afrique, une source administrative locale.

>> Lire aussi : Appel au boycott de l'opposition pour les élections sénatoriales au Cameroun

La Cameroun a mobilisé de milliers de soldats pour sécuriser cette partie du pays qui, depuis 2014, a déjà enregistré plusieurs attaques attribuées à la secte Boko Haram.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG