Liens d'accessibilité

Un inventeur installe plus d'une centaine de pompes à eau en Guinée


L'inventeur guinéen a donné accès à l'eau dans le pays, le 27 juin 2017. (VOA/Zakaria Camara)

En guinée, un jeune chercheur s'engage dans la fourniture d'eau potable. Basé à Labé à plus de 400 km de Conakry, l'inventeur a fait installer plusieurs centaines de pompes à eau dans son pays.

Qualifié de château d'eau d’Afrique, la Guinée présente une offre d'eau domestique inférieure à la demande à cause de la faiblesse des investissements.

C’est en 2000, raconte Aguibou Barry, que l’ONG française Essor lui offre une formation au Sénégal afin de trouver une solution de dépannage aux pompes à pédales qu’elle installait en zone rurale.

Après un séjour enrichissant, Aguibou prend l’initiative de créer une pompe à piston alternatif qu’il fit protéger en 2004 à l’organisation africaine de la propriété intellectuelle.

Après plusieurs années passées, l’entreprise Fabrication des pompes à Labé a installé plus 2000 pompes dans le pays ainsi que plusieurs autres dans la sous-région (Sénégal, Sierra Leone, Gambie et Niger).

Des pompes à eau prêtent à être installée, à Conakry, le 27 juin 2017. (VOA/Zakaria Camara)
Des pompes à eau prêtent à être installée, à Conakry, le 27 juin 2017. (VOA/Zakaria Camara)

En 2014, Aguibou est invité à Paris où il reçoit le trophée de l’innovation des mains de François Hollande.

FAPEL Guinée a gagné plusieurs autres prix, notamment "coup de cœur" du jury pour la startup de l’année au Maroc en 2017. L’entreprise a aussi lancé l’installation des pompes d’irrigation qui peuvent fournir jusqu’à 3000 litres d’eau par heure.

Zakaria Camara, correspondant à Conakry

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG