Liens d'accessibilité

L’UE et les Etats-Unis réaffirment leur soutien à la Libye


Des membres des forces gouvernementales libyennes reconnues par la communauté internationale.

Six pays occidentaux dont les Etats-Unis, la France et l'Italie, ont réaffirmé leur soutien au gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, qui peine à asseoir son autorité dans un pays en plein chaos, malgré la signature d’accords sous l’égide de l’ONU il y a un an.

Dans un communiqué commun, l'Allemagne, l'Espagne, les Etats-Unis, l'Italie, la France, et le Royaume-Uni, félicitent également "le GNA et le peuple libyen pour le succès de leur opération contre Daech à Syrte" et "condamnent toute menace de recours à la force militaire en Libye, notamment à Tripoli.

Ils renouvellent leurs appels au dialogue politique et à l'unification des forces de sécurité libyennes, alors que le pays est en proie aux milices et qu'une armée liée à une autorité rivale dans l'Est ne reconnaît pas le gouvernement de Tripoli.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Les accords de Skhirat (Maroc) conclus sous l'égide de l'ONU le 17 décembre 2015 ont mis en place le GNA, "seul gouvernement légitime de la Libye" reconnu par pour la communauté internationale.

Malgré sa difficulté à asseoir sa légitimité et à contrôler le pays, le GNA a cependant enregistré une victoire le mois dernier, en reprenant, après plusieurs mois de combats meurtriers, la ville de Syrte qui était tombée aux mains des jihadistes de l'Etat islamique en juin 2015.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG