Liens d'accessibilité

Trump encourage ses ministres à exprimer leurs "propres points de vue"


Le président élu des Etats-Unis Donald Trump, arrière-plan, soufle quelques choses à l’orielle de son vice-président Mike Pence lors d’une conference de presse à la tour Trump, à New York, 11 janvier 2017.

Le président américain élu fait l'annonce sur Twitter après avoir constaté que plusieurs d'entre ses ministres ont soutenu des opinions éloignées des siennes sur des sujets importants lors de leurs auditions de confirmation devant le Congrès.

"Tous les membres de mon cabinet donnent une excellente impression et font du bon boulot. Je veux qu'ils restent eux-mêmes et qu'ils expriment leurs propres points de vue, pas les miens !", affirme le président, dans un tweet assez inhabituel.

Les membres des cabinets présidentiels américains ont certes beaucoup de latitude, mais les ministres régaliens - défense, diplomatie, etc - ont en général pour tâche d'exprimer publiquement et de mettre en oeuvre la pensée du président.

Auditionnés devant le Congrès depuis le milieu de la semaine en vue de la confirmation de leur nomination, Rex Tillerson et James Mattis respectivement pressentis à la tête du département d'Etat et du Pentagone, ont montré des divergences importantes avec le président élu, tout particulièrement sur la Russie.

Donald Trump milite activement pour une amélioration des relations des Etats-Unis avec la Russie, qui sont au plus mal depuis a fin de la guerre froide, alors que MM. Mattis et Tillerson se sont montrés plus dubitatifs sur les intentions de Vladimir Poutine.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG